• >
  • >
  • Visiter le nouveau parc d'attractions du Jardin d'acclimatation à Paris
 Le Jardin d'acclimatation est de nouveau ouvert !

Le Jardin d'acclimatation est de nouveau ouvert !

©Adobe Stock - Pascale Gueret

Il avait fermé ses portes en septembre 2017 pour se refaire une beauté avant de les rouvrir en juin 2018. Tout beau, tout neuf, visite guidée du Jardin d’acclimatation de Paris.

Qu’est-ce qui est à la lisière du bois de Boulogne, de la ville de Neuilly-sur-Seine et du 16e arrondissement parisien ? Qui abrite la célèbre Fondation Vuitton et héberge aussi bien des attractions, des animaux que des plantes ? Le Jardin d’acclimatation bien sûr ! Fermé pour travaux en septembre 2017, le site accueille de nouveau familles, visiteurs et touristes depuis juin 2018. C’est l’occasion d’un focus sur ce poumon vert aussi spacieux que ludique où vos petits adoreront se promener.

Des attractions à gogo

 40 manèges et attractions vous y attendent.

40 manèges et attractions vous y attendent.

©Adobe Stock - Delphotostock

Quarante attractions dont dix sept inédites. C’est que ce vous promet le Jardin d’acclimatation rénové. Des attractions à sensations fortes au manège pour les tout-petits en passant par des rencontres avec les animaux, tout a été pensé de façon à ce que tous les âges puissent y trouver leur bonheur. En bonus, la nouvelle décoration qui laisse place à un esprit steampunk rétro-futuriste, où les visiteurs pourront s’égarer dans un Paris dépaysant.

Parmi ces 40 activités grandeur nature, le centre équestre séduira assurément les amateurs de poney et les futurs rois de l’équitation, tandis que les quatre rollercoasters du jardin dont les Speedrockets vous offriront un véritable voyage des sens à travers les séquoias. Comptez 3 minutes de parcours et 400 mètres de rotations et de virages. Vertigineux. Pour les tout-petits, ne manquez pas Le Petit Caroussel, manège à l’ancienne qu’ils pourront pratiquer accompagnés de leurs parents, bercés par des mélodies enchantantes, pour des instants de pure féérie.

On apprécie également, La Rivière des chèvres, pour une balade paisible sur l’eau à bord d’une barque en bois, pour toute la famille, au gré du courant de l’étang central. Une opportunité comme une autre de découvrir le parc différemment, mais aussi des habitants comme les chèvres naines, à qui il ne faudra pas manquer de faire un coucou de la main pendant le trajet. Autrement, tester La Machine à vapeur, un petit train qui vous procurera votre lot de surprise. Attention, l’activité est interdite aux enfants mesurant moins de 90 cm. Besoin d'un rafraîchissement ? Allez donc mouiller le maillot au coeur de La Fontaine sèche. Toute neuve avec de nombreux jets, l’attraction a tout pour devenir la favorite de vos petits amphibiens, s’ils sont amateurs de jeux aquatiques.

Vous l’aurez deviné, vous avez l’embarras du choix en visitant le premier parc d'attraction parisien, tellement il regorge d’activités pour satisfaire sa jeune clientèle. Pour les plus téméraires en l’occurrence, il faudra lorgner du côté des Chaises Volantes, manège pour le moins virevoltant, sinon laissez-vous tenter par La Tour d’horloge, une chute libre à 10m du sol. Vous pouvez aussi offrir à votre aventurier son premier baptême de l’air en explorant les Side-cars. Vos petits curieux vous remercieront !

Un jardin aux mille couleurs

 C'est l'occasion de découvrir ce havre de paix situé tout près de Paris, ainsi que sa flore et sa faune.

C'est l'occasion de découvrir ce havre de paix situé tout près de Paris, ainsi que sa flore et sa faune.

©Adobe Stock - deizmat

Certes, on peut y s’amuser comme des petits fous, mais le Jardin d’acclimatation est aussi un havre de paix où il fait bon flâner, se reposer, pique-niquer et se détendre en toute quiétude. Inspiré du Hyde Park britannique, ce poumon vert parisien s’étend tout de même sur 18 hectares, lesquels renferment un important patrimoine de 1 800 arbres. Ce fut d’ailleurs la vocation première des travaux qui ont été entamés fin 2017 : redonner au parc ses accents d’espace de villégiature. Pour ce faire, les attractions sont dorénavant intégrées dans le paysage, et de nouvelles promenades ont été conçues afin que les familles y trouvent un air de havre de paix lors de leur séjour.

Outre les 400 chênes, pour la plupart plantés au XIXe, on côtoie au Jardin d’acclimatation de specimens exotiques comme le marronnier d’Inde, le séquoia de Californie, ou le cèdre de l’Himalaya… Ces variétés de plantes viennent se mêlent aux productions locales pour offrir aux visiteurs, un véritable voyage végétal. De plus le nouveau Jardin d’acclimatation a été dessiné de façon à ce que l’on retrouve le tracé historique de Barillet-Deschamps, l’architecte-paysagiste de Napoléon III qui a imaginé le parc. Raison de plus pour s’y précipiter : s’offrir un petit voyage dans le temps.

Ce voyage à travers les siècles sera aussi l’occasion de rendre visite aux animaux qui peuplent le parc. Des oiseaux, des poneys, des lapins, des ânes, des mouflons… Malheureusement, vous ne pourrez plus y voir, l’ours Gaspard et sa tanière. Le premier s’en est allé couler ses vieux jours en Mayenne tandis que la seconde s’est muée en parc de jeux. D’ailleurs, vous ne verrez plus d’animaux sauvages au Jardin d’acclimatation, la direction du parc ayant souhaité dédier le lieu à la faune domestique.

Et que serait le Jardin d’acclimatation sans ses traditionnelles animations. Autrefois, le parc était réputé pour abriter d’impressionnantes fêtes foraines ainsi qu’un théâtre de guignols. Aujourd’hui, il est l’épicentre de nombreuses activités à l’attention des enfants et de leurs parents, la plupart ayant pour thème central la nature et ses composantes. De fait, à la rentrée 2018-2019, vous pourrez découvrir les nouveaux ateliers pédagogiques du Jardin d’Acclimatation, qui auront lieu dans la Maison Eugénie qui a été agrandie et entièrement rénovée. Vos enfants, de 3 à 12 ans pourront y exercer des activités centrées sur la découverte de la biodiversité, l’éveil artistique et les technologiques numériques.

Tout pour se restaurer et se détendre

Le parc offre de grands espaces où pique-niquer et se détente, mais aussi des nombreux endroits pour se restaurer.

Le parc offre de grands espaces où pique-niquer et se détente, mais aussi des nombreux endroits pour se restaurer.

©Adobe Stock - seb hovaguimian

Une chose est sûre, vous n’y manquerez pas d’espace pour pique-niquer en famille. La superficie du Jardin d’acclimatation est, rappelons-le, de 19 hectares. Mais s’il arrivait que vous ayiez oublié votre matériel, sachez que le site renferme de nombreux restaurants ont vous pouvez sustenter toute la maisonnée.

Si vous aimez les pâtisseries normandes, faites un détour par La Crêperie d’Eugenie où l’on vous servira des douceurs. Vous ne la chercherez pas longtemps, elle est située au coeur de La Petite ferme. Pour les amateurs de glaces, c’est vers les délices de la rotonde qu’il faudra vous diriger, pour composer votre dessert avec les 18 parfums proposés par la maison.

Petite faim ? Envie de casse-croûte, le Café à Vapeur, près du Village des Manèges vous offre un large choix en matière de sandwiches. On craque surtout pour sa décoration, digne d’un cabinet de curiosités inspiré des siècles précédents. Pas très loin, vous trouverez le Manège Gourmand, où vous attendrons churros, barbes à papa et autres gourmandises de foire.

L’autre alternative est de vous installer en famille sur la Terrasse du jardin, en plein air et déguster les mets de bistro concoctés par le chef, avec des produits du terroir. Le tout dans une ambiance décontractée et bon enfant. Idéal en fin de journée, après avoir visité le Jardin de fond en comble, pour se reposer, au calme, avant le retour à la maison.

Au commencement, un jardin zoologique

 En 2018, le Jardin d'acclimatation fête ses 158 ans. Il s'agit du premier parc d'attractions parisien.

En 2018, le Jardin d'acclimatation fête ses 158 ans. Il s'agit du premier parc d'attractions parisien.

©Adobe Stock - dbrnjhrj

Il faut remonter aux années 1850 pour connaître la genèse du Jardin d’acclimatation. Des origines bien lointaines qui soulignent l’importance du parc parisien. Nous sommes alors en 1852, en pleine transformation du bois de Boulogne. De nombreux animaux exotiques cherchant un nouveau cadre de vie afin de s’oxygéner et prendre leurs marques, la Société impériale zoologique d’acclimatation sollicite auprès de la ville de Paris un cadre pour les abriter. C’est ainsi qu’en 1858, sont lancés des travaux de conception d’un site de 19 hectares, pour loger cette flore et cette faune venues d’ailleurs. Imaginé et conçu par l’architecte Gabriel Davioud et le paysagiste Jean-Pierre Barillet-Deschamps, le Jardin d’acclimatation ouvre ses portes les 6 octobre 1860, inauguré par Napoléon III après quinze mois de travaux, avec pour habitants : une girafe, des chameaux, un ours et côté plantes, des bananiers et des bambous. Ce qui fait de lui le premier parc parisien avec aujourd’hui, en 2018, 158 ans d’âge !

Sont présents lors de l’inauguration, des personnalités comme les écrivains Théophile Gautier et Alexandre Dumas. Six ans plus tard, on recensera 110 000 animaux au sein du jardin zoologique, qui avec le temps va se transformer en jardin scientifique puis en parc de loisirs. Mais pendant le conflit franco-allemand de 1870, le jardin d’acclimatation ferme ses portes et est petit à petit délaissé par ses habitués.

La renaissance du Jardin d’acclimatation est actée au début des années 1950. Suite à la demande insistante des riverains, le parc change d’identité et n’est plus exclusivement la résidence d’une faune exotique. On y trouve désormais des attractions et des spectacles de cirque, un théâtre de guignols… Mais cette transition est véritablement accélérée à partir 1995, à la suite de l’implication du groupe LVMH qui va le métamorphoser en “parc de promenades, de loisirs de plein air dont les attractions doivent avoir un caractère instructif, sportif et familial”.

    

Bon plan

Le Jardin d’acclimatation s’étend sur 19 hectares. Prévoyez toute la journée ou tout un après-midi pour une visite riche et complète.

Ecrit par

Marc-Emmanuel Adjou

  • En savoir plus ?
  • Explorer |
  • Parc Attractions |
  • Sorties en famille
Lundi 10:00 19:00
Mardi 10:00 19:00
Mercredi 10:00 19:00
Jeudi 10:00 19:00
Vendredi 10:00 19:00
Samedi 10:00 20:00
Dimanche 10:00 20:00

Rue du Bois de Boulogne

75116 Paris

Île-de-France

Adultes : 29€

Enfants : 29€

Equipements

  • Acces handicapé

  • Relais bébé

  • Aire de pique-nique

  • Restaurant Bar

  • Toilettes

Ne manquez pas de visiter le centre équestre lors de votre visite, afin de dire bonjour aux poneys qui y vivent et si possible de faire un petit tour à cheval. Les petits adoreront !

Demandez aux plus grands quel âge a le Jardin d’acclimatation. La réponse est 158 ans, le parc ayant été inauguré en 1860 par Napoléon III. Demandez leur également sa superficie, qui est de 19 hectares.