bréhat moulin bretagne

Le moulin à mer de Bréhat et les célèbres agapanthes qui fleurissent l'île de mai à septembre

©Yannick Le Gal / CRTB

Direction une région de Bretagne riche en histoire, pour découvrir en famille cet endroit unique surnommé l’Île aux fleurs !

Dans les Côtes-d’Armor, beaucoup de touristes se pressent pour visiter l’adorable village de Paimpol et le très typique port de Loguivy-de-la-mer. Mais non loin de la pointe de l’Arcouest, l’attraction majeure demeure l’île de Bréhat, séparée de la terre par un petit bras de mer de 2 kilomètres et accessible en quelques minutes de bateau seulement.

Prendre la mer 

île de Bréhat bateau

Depuis la Pointe de l'Arcouest, les vedettes rejoignent l'île de Bréhat en 10 minutes

©CRTB

Première étape de la journée, la traversée depuis la Pointe de l’Arcouest (à 40 minutes de Paimpol). Les vedettes partent vers l’île 8 à 15 fois par jour selon la saison. Que ceux qui ont le mal de mer se rassurent, la traversée ne dure que 10 minutes. Si votre petite famille supporte bien le bateau, vous pouvez opter pour la formule incluant le tour de l’île (45 minutes) qui permet de découvrir depuis la mer la côte sauvage et les couleurs exceptionnelles de l’archipel, ainsi que le Phare du Paon au nord de l'île.
Le plus. Les sorties en bateau permettent de voir des lieux que vous n’aurez sans doute pas le temps d’atteindre à pied lors de votre visite.

Visiter Bréhat à pied

ile brehat visiter

L'île de Bréhat se découvre sans voiture... à pied ou à vélo !

©Xavier Dubois / CRTB

C’est au sud de l’île, là où vous débarquez, qu’habitent la majorité des 400 bréhatins. Ici, pas de voitures. On ne peut circuler qu’à pied ou en vélo. Vous pourrez vous promener à loisir dans les ruelles pittoresques du petit bourg. Ne manquez pas la Chapelle Saint-Michel, qui surplombe l’île du haut d’une colline tout en rondeur et un peu plus loin le Brilot, un ancien moulin à mer qui fonctionne avec les courants des marées. Enfin, les ateliers des célèbres verreries de Bréhat peuvent également être visités. Si vous poussez la balade jusqu’au nord de l’île, mieux vaut prévoir des vélos car la promenade dure environ 3 heures.
Le plus. Au Sud, profitez de la quiétude des petites rues, au Nord admirez des paysages plus sauvages, dignes de l’Irlande.

Avoir des couleurs plein les yeux 

ile brehat fleurs

Hortensias et genêts fleurissent les côtes de l'île de Bréhat

©Yannick Le Gal / CRTB

On vient surtout à Bréhat pour en découvrir sa faune et sa flore. Le courant chaud du Gulf Stream permet en effet à l’île de bénéficier d’un micro-climat toute l’année, lui évitant ainsi les gelées l’hiver. Plusieurs fleurs d’Afrique s’y sont même implantées, rapportées par les marins bretons. La plus célèbre de l’île est l’agapanthe, dont la fleur violacée donne une teinte particulière au paysage de juin à septembre. Vous y verrez aussi mimosas, eucalyptus, camélias et hortensias, d’habitude plus présents sur les côtes méditerranéennes. Le climat, la végétation et l’absence de véhicules favorisent largement la présence des oiseaux, dont 120 espèces occupent l’île. N’oubliez donc pas d’emmener votre herbier pour rapporter de jolis végétaux et de prendre des jumelles pour observer de plus près rouges-gorges, grives, mésanges, pinsons ou alouettes.
Le plus. Vos enfants vont découvrir des espèces habituellement rares en Bretagne.

    

Bon plan

Pour vous couper du monde l’espace d’une nuit, sachez qu’il est possible de séjourner dans l'un des hôtels de l’île. En revanche, il n’y a pas de distributeurs d'argent et même si les commerçants acceptent généralement les paiements par carte bleue, mieux vaut prévoir le coup !

Ecrit par

Fun Tribe

  • En savoir plus ?
  • Explorer |
  • Sorties en famille

Bretagne

Sans voiture, on a tendance à laisser les enfants un peu plus libres que d’habitude, mais surveillez bien les plus jeunes en bordure de falaises, certaines sont particulièrement abruptes.

N’oubliez pas de visiter les verreries, ce sera l’occasion de découvrir les souffleurs de verre qui offrent un spectacle hypnotisant laissant le plus souvent les plus grands subjugués.