Mah-Jong

D'Afrique, d'Asie ou encore d'Inde, découvrez les jeux traditionnels du monde entier

©Shutterstock

En France, les jeux traditionnels sont les dames, les échecs, le tarot ou encore la belote… Mais qu’en est-il dans les autres pays ? Faites un tour du monde des jeux avec vos enfants.

Afrique : L’Awalé ?

Awalé

Les jeux d'Awalé sont souvent de splendides objets d'artisanat africain

©Shutterstock

C’est un peu le backgammon africain ! Il se joue avec des graines et un plateau comportant de chaque côté 6 trous. Le principe est assez simple, mais la stratégie complexe. La partie commence en répartissant 48 graines dans les 12 trous, soit 4 graines par trou. Chaque joueur occupe un côté du plateau. À son tour, un joueur peut prendre toutes les graines d’un trou de son côté, et les distribuer une à une dans les trous suivants, dans le sens de rotation décidé. Si sa dernière graine termine dans un trou du côté adverse, et qu’il s’y trouve deux ou trois graines, alors il les récupère. Et il fait de même pour chaque trou précédent, tant qu’il y a deux ou trois graines. Puis c’est au tour de l’adversaire. Le joueur avec le plus de graines à la fin de la partie l’emporte.

Le plus de l’Awalé ?

En Afrique, il arrive d’y jouer parfois à même le sol en creusant des trous… Il est donc tout à fait possible de jouer à l’Awalé dans son jardin (ou à la plage) avec des haricots sans même acheter de plateau.

Chine : Le Go

Go

Un jeu d'observation frénétique

©Shutterstock

Si le jeu est d’origine chinoise, le Go est aujourd’hui particulièrement joué au Japon et en Corée. C’est un jeu de plateau ancestral dans lequel les joueurs placent chacun leur tour une pierre blanche ou noire selon leur camp, sur les intersections des lignes et colonnes. Le but est de construire des territoires, si possible en y enfermant les pièces de l’adversaire qui deviennent des « prisonniers ». Le joueur avec le plus de territoire et de prisonniers en fin de partie est le gagnant.

Le plus du Go

Les règles de base du Go sont loin d’être complexes, mais le jeu est d’une telle richesse qu’il est vraiment difficile à maîtriser. Du coup, c’est un excellent jeu à découvrir en famille pour progresser tous ensemble.

Chine : Le Mah-Jong

Mah Jong

Le Mah Jong se joue avec 144 dominos appelés tuiles

©Shutterstock

Ce jeu de dominos chinois se pratique avec des petites tuiles comportant des symboles selon différentes familles (les cercles, les bambous, les caractères, les vents, les dragons, les fleurs et les saisons), le but du jeu étant de réussir à regrouper des tuiles identiques par trois ainsi qu’une paire. L’originalité du jeu est qu’il se joue impérativement à quatre joueurs. Il existe une variante de jeu en solitaire, assez connue, le Shanghai, dans laquelle il faut empiler les tuiles en pyramides de formes variées avant de les éliminer deux par deux.

Le plus du Mah-Jong

De nombreux sites proposent d’imprimer son jeu de mah-jong ainsi que les différentes variantes de règles, il est donc facile de s’y mettre en famille à moindre coût.

Chine : le Xiangqi

Xiangqi

Le Xiangqi est très pratique dans les parcs en Chine

©Paul Munhoven

Le jeu se pratique sur un échiquier composé de 9 lignes de larges sur 10 lignes de long (séparé par une rivière), et comme aux échecs, chaque joueur dispose de 16 pièces dont les déplacements varient en fonction de la figure (général, gardes, éléphants, chevaux, canons, chariots, soldats) mais aussi de la position sur l’échiquier. Le gagnant est celui qui réussit à capturer le général adverse.

Le plus du Xiangqi

Avec des règles pas plus compliquées à apprendre que les échecs classiques, le Xiangqi est tout aussi passionnant à pratiquer. Vous trouverez facilement le jeu dans les supermarchés asiatiques.

Inde : Le Carrom

Carrom

Le Carrom est très pratiqué dans toutes les régions de l'Inde

©CatherineL-Prod - Shutterstock.com

Ce jeu assimilé au billard indien se joue à deux ou à quatre. Il se joue sur un grand carré en bois au centre duquel sont placés 9 pions blancs, 9 pions noirs et un pion rouge qui symbolise la « reine ». En positionnant un de ses pions sur les lignes en bordure extérieure du terrain, il faut percuter les pions de manière à être le premier à rentrer tous les pions de sa couleur, la reine permettant d’obtenir un bonus. Jouable dès le plus jeune âge, le Carrom dispose d’une Fédération Française.

Le plus du Carrom

Si le plateau de jeu est assez volumineux, l’objet en bois est superbe et décoratif. Vous trouverez des tables de Carrom assez facilement sur internet et dans les boutiques spécialisées.

Japon : Shōgi

Shōgi

Les échecs japonais sont complexes, car il faut déjà reconnaître les pièces les unes des autres !

©Shutterstock

C’est l’équivalent des échecs au Japon, où il est très populaire, au point d’être célébré chaque 17 novembre ! Le jeu se pratique à deux, sur un échiquier de 9 cases sur 9 de même couleur, et comme aux échecs, chaque type de pièce (Roi, Tour, Fou, Général, Cavalier, Lancier, Pion) possède son propre déplacement. En revanche, à chaque tour, il est possible au lieu de déplacer une pièce de “parachuter” une pièce adverse précédemment capturée sur l’échiquier. Le but étant de capturer le roi adverse.

Le plus du Shōgi

Une fois maîtrisée la reconnaissance des différentes pièces, le Shogi est un jeu d’une richesse incroyable dont les règles favorisent des parties souvent acharnées. Vous pouvez les découvrir via la Fédération Française de Shōgi.

Indonésie : Surakarta

Surakarta

Le Surakarta et son plateau de jeu unique

©Shutterstock

Ce jeu est né dans l’ancienne ville de Surakarta sur l’île de Java, en Indonésie. Il se joue à deux, chaque joueur plaçant ses 12 pions de départ sur les intersections des lignes de son côté du plateau. À son tour, le joueur déplace un de ses pions comme le roi aux échecs. En revanche, pour prendre une pièce adverse, il faut impérativement passer par au moins une des lignes courbes et le tout sans qu’un de vos pions ne viennent couper la trajectoire. Le vainqueur est celui qui élimine toutes les pièces de son adversaire.

Le plus du Surakarta

Les règles sont très simples, mais la singularité du plateau de jeu rend sa maîtrise bien plus complexe. Un jeu très amusant que vous pouvez fabriquer vous-même avant d’y jouer en famille.

Madagascar : Fanorona

Fanorona

La Fanorona possède des règles différentes en cas de revanche

©Shutterstock

Ce jeu très joué à Madagascar se pratique sur un plateau de 5 rangs et 9 colonnes, chaque joueur disposant de 22 pierres de sa couleur, placées de part et d’autre du plateau, en dehors de l’emplacement central qui reste inoccupé. Là où le jeu diffère de tous les autres jeux du genre, c’est dans la prise des pièces adversaires. Chaque pion peut se déplacer d’une case dans toutes les directions proposées par les lignes du plateau. Il suffit de déplacer un de ses pions au contact d’un pion adverse pour que tous les pions adverses situés sur la continuité de la ligne soient capturés. Mais s’éloigner d’un pion adverse en contact fonctionne également ! Le premier jouer à éliminer tous les pions de son adversaire est le gagnant.

Le plus de Fanorona

Voilà un jeu qui ne ressemble à aucun autre et qui sera déroutant les premières parties, le temps d’en comprendre les mécaniques. C’est également un jeu que vous pouvez vous amuser à fabriquer vous-même !

    

Bon plan

Pour retrouver tous ces jeux et bien d’autres et en commander les versions physiques, direction la boutique Jeux du Monde à Grenoble ou son site internet qui permet de commander des jeux de go, awalé, carroms, shogi, xianqi...

Ecrit par

Stéphane Lavoisard

  • En savoir plus ?
  • Jouer |
  • Jeux Intérieur |
  • Jeux de société

Pour les plus jeunes, nous vous conseillons le livre « Jeux du Monde » de Anne Lauprête édité chez Milan Jeunesse. L’ouvrage présente les jeux des enfants à travers le monde, d’un manège népalais à l’awélé africain en passant par un labyrinthe de paille aux USA.

Le Lonely Planet propose le coffret Planète Jeux avec 50 jeux du monde entier aux règles expliquées en détail, ainsi que 2 jeux de cartes et 5 dés, pour découvrir des variantes du monde entier et s’amuser en famille.