meduse boite venimeux

La méduse-boîte ne paie pas de mine mais est très dangereuse

©Adobe Stock - lienkie

grenouille bleue dendrobate venimeux

Si jolie, cette grenouille est pourtant très toxique

©Adobe Stock - azureus70

cobra royal serpent venimeux

Il se faufile discrètement alors attention !

©iStock - LenSoMy

pieuvre anneaux bleus venimeux

Lorsqu'elle s'anime, elle ne passe pas inaperçue

©iStock - SirWat

scorpion rodeur venimeux

De couleur sable, ce scorpion se fond dans le décor

©Adobe Stock - Alexey Protasov

poisson pierre venimeux

Ne vous posez pas sur les rochers si vous n'êtes pas sûrs

©Adobe Stock - Andrea Izzotti

taipan desert serpent venimeux

Avec ses belles couleurs, le taïpan semble si gentil

©iStock - fotofritz16

araignee banane venimeux

Un nom rigolo pour un animal pas si drôle

©Adobe Stock - Fotos 593

mamba noir serpent venimeux

Il se fait discret mais sait se défendre

©iStock - MarieHolding

fugu poisson venimeux

Délicieux mais dangereux ce poisson

©iStock - lilithlita

La « méduse-boîte »

Cette méduse n’est pas tout à fait comme les autres car son corps n’est pas rond mais cubique, d'où son surnom. Elle mesure une vingtaine de centimètres mais ses tentacules peuvent atteindre jusqu’à 3 m de long. Il s’agit de la créature la plus venimeuse du monde : une simple piqûre provoque la mort en seulement quelques minutes. Faites attention si vous vous baignez dans l’océan Indien.

La méduse-boîte ne paie pas de mine mais est très dangereuse

Le Dendrobate

Les dendrobates sont une famille de grenouilles venimeuses. Elles sont généralement de couleur vive (bleue, verte, jaune…) et tachetées de noir. Mesurant moins de 5 cm pour la plupart des espèces, ces grenouilles sont très mignonnes mais il ne faut pas se fier à leur apparence : elles peuvent libérer un poison qui paralyse puis tue leur victime.

Si jolie, cette grenouille est pourtant très toxique

Le cobra royal

Grâce à sa vision perçante, le cobra est un excellent chasseur. Et il n’a pas froid aux yeux car ses proies favorites sont d’autres serpents, comme les couleuvres ou les pythons. Face à ses 5 mètres de long, il est certain que vous ne vous en approcherez pas. Et sachez que si son venin n’est pas très puissant, c’est surtout la très grande quantité injectée qui se révèle dangereuse pour le malchanceux.

Il se faufile discrètement alors attention !

La pieuvre à anneaux bleus

Dans les eaux tropicales, cette petite pieuvre fait le show avec ses cercles bleu-violet. Ces ronds deviennent quasi fluorescents lorsque l’animal se sent attaqué. Elle peut aussi choisir de prendre la couleur du sable, comme les seiches, pour se camoufler en cas de danger. Cette pieuvre utilise deux venins : un pour tuer ses proies, un pour se défendre face à ses prédateurs. Donc si vos enfants sont tentés de la toucher, interdisez-leur car elle est extrêmement toxique.

Lorsqu'elle s'anime, elle ne passe pas inaperçue

Le scorpion rôdeur

Habitant dans les zones désertiques d’Afrique et de Moyen-Orient, ce scorpion de couleur jaune se cache facilement dans le sable. Alors gare à où vous mettez les pieds car si vous lui marchez dessus il libérera le venin qu’il garde dans les glandes de l’aiguillon situé au bout de son abdomen. Sa piqûre fait extrêmement mal mais n’est généralement pas mortelle pour les humains.

De couleur sable, ce scorpion se fond dans le décor

Le poisson pierre

Roi du camouflage, le poisson pierre se confond avec les rochers qui l’entourent, d’où son nom. C’est là que réside le danger : les baigneurs ne le voient pas et prennent appui sur les roches sans savoir qu’ils posent les pieds sur un spécimen très toxique. Avec ses épines dorsales remplies de poison, il s’agit du poisson le plus venimeux du monde.

Ne vous posez pas sur les rochers si vous n'êtes pas sûrs

Le taïpan du désert

Marron en hiver, ce serpent devient jaune-vert en été et peut aussi se parer de reflets bleu-violet. Mais derrière cet arc-en-ciel d’écailles de 2 mètres de long se cache un prédateur féroce dont le venin peut rester actif pendant près de 80 ans une fois recueilli. Alors si vous visitez l’Australie, dont il est originaire, avec vos enfants, faites attention où vous marchez.

Avec ses belles couleurs, le taïpan semble si gentil

« L’araignée-banane »

Cette araignée tient son surnom du fait qu’elle vit principalement dans les bananeraies, les terres agricoles où poussent les bananiers. Habitant en Argentine, au Brésil et au Paraguay, elle peut se retrouver en Europe dans les caisses de marchandises. Si elle doit se défendre elle mord, ce qui fait très mal mais est généralement sans danger pour l’homme.

Un nom rigolo pour un animal pas si drôle

Le mamba noir

Ce spécimen tient son nom de la couleur noire de l’intérieur de sa bouche. C’est l’un des serpents venimeux les plus grands d’Afrique : il peut mesurer jusqu’à 4 mètres de long. Il s’agit aussi d’un des plus rapides, ce qui fait de lui un prédateur redoutable. Le mamba noir attaque rarement les humains, s’il se montre agressif, c’est pour défendre son territoire. Alors veillez à ne pas le déranger si vous vous promenez en forêt.

Il se fait discret mais sait se défendre

Le fugu

Comme son cousin le poisson diodon, le fugu se gonfle d’eau lorsqu’il se sent attaqué. Sa peau, qui se hérisse de petits pics, son foie et ses intestins contiennent un poison extrêmement toxique qui provoque une mort très rapide. Les Japonais raffole de sa chaire raffinée mais les chefs voulant le cuisiner doivent obtenir une licence accordée par l’État.

Délicieux mais dangereux ce poisson

Leurs proies et leurs prédateurs n’ont qu’à bien se tenir parce que ces bêtes ne rigolent pas, une injection de venin et le tour est joué. Découvrez en famille les 10 animaux les plus venimeux au monde.

Certains ne paient pas mine car ils savent très bien se camoufler, comme le poisson pierre ou le scorpion rôdeur, d’autres arborent des couleurs vives qui ne laissent personne indifférents, mais tous ont un point commun : ils sont très venimeux. Que leur piqûre ou morsure soit mortelle ou non, il vaut mieux éviter de s’en approcher. Si vous en rencontrez dans la nature, contentez-vous donc de les observer de loin.

    

Bon plan

Imprimez les photos puis déposez- les toutes sur une table. Vos enfants doivent retrouver de quel animal vous parlez en écoutant vos explications.

Ecrit par

Ségolène Poirier

  • En savoir plus ?
  • Comprendre |
  • Animaux
Lancer le diaporama

Proposez-leur de dessiner un animal de la liste en fonction des descriptions puis comparez-les aux photos.

Proposez-leur de trouver des synonymes du mot venimeux. Il y a vénéneux, toxique, empoisonné...