Découvrez les origines d'une fête très ancienne !

Découvrez les origines d'une fête très ancienne !

©iStock - AleksandarNakic

Chaque année, le mois d’octobre est prétexte à préparer Halloween, une fête incontournable pour les petits et les grands du monde entier ! Elle est célébrée le 31 octobre, veille de la Toussaint, fête chrétienne de commémoration des défunts. Mais si Halloween est synonyme de déguisements effrayants, citrouilles et bonbons, ses origines sont autres. Un retour dans le temps pour expliquer cette fête à vos enfants, ça vous tente ?

Des origines celtiques

Les origines d’Halloween sont celtes. Les Celtes étaient un peuple présent en Irlande actuelle, dans une partie du Royaume-Uni avec l’Écosse, le Pays de Galles et l’Irlande du Nord, ainsi que dans d’autres régions d’Europe du Nord. Pour eux, cet événement s’appelait "Samhain", qui signifie en gaélique "fin des moissons". Il s’agissait d’une des quatre fêtes du calendrier celte. Elle marquait la fin des récoltes d’été stockées pour l’hiver et le début d’une période froide et sombre. Les Celtes pensaient que les fantômes et les esprits des morts reviendraient pour Samhain. Ils allumaient des feux de joie par mesure de protection contre les êtres diaboliques, se déguisaient pour tromper les esprits qui leur voudraient du mal et les druides réalisaient des cérémonies, des sacrifices et des prédictions. Ça vous évoque quelque chose ?

Les fameuses citrouilles d'Halloween !

Les fameuses citrouilles d'Halloween !

©iStock - sandsun

La fête des morts

En 609, pour propager le christianisme et asseoir cette religion en Europe, le Pape Boniface a instauré stratégiquement la Toussaint le 1er novembre, coïncidant avec Samhain. Le but étant d’honorer les martyrs et saints chrétiens, elle a été appelée "All-Hallows" signifiant "tous les Saints". Au XIe siècle, cette fête a été avancée au 31 octobre par le pape Grégoire VI, la veille de la fête des morts et rebaptisée "All-Hallows-Eve" pour évoluer en… "Halloween", logique ! Malgré l’expansion de la religion catholique en Europe, les traditions païennes ont perduré, notamment en Irlande. Dans les années 1840, les Irlandais, contraints de fuir leur pays et sa grande famine pour les États-Unis, ont emporté avec eux leurs traditions et contribué à faire d’Halloween cette fête populaire durant laquelle on adore avoir peur ! En France, même si, dans certaines régions, il était déjà coutume de creuser des betteraves ou des citrouilles à cette période de l’année, Halloween arrive massivement en 1997-1998, pour la plus "frissonnante" joie des enfants !

Savez-vous découper les citrouilles ?

Savez-vous découper les citrouilles ?

©iStock - yulkapopkova

Trois symboles d’Halloween

Le noir et le orange : symbole de la mort, le noir est une couleur qui trouve tout son sens pour représenter Halloween, vous ne trouvez pas ? À propos de la couleur orange, elle est aussi celle de l’automne, des feuilles qui tombent et… des citrouilles, raison de plus pour être identifiée à cette fête !

La tête de citrouille ou "Jack O’Lantern" : selon un mythe irlandais, Stingy Jack, "Jack le radin", était un ivrogne qui a défié le diable en refusant de lui offrir un verre. Mécontent du tour joué par Jack, il l’a envoyé dans la nuit avec un charbon ardent pour seule lumière. Jack a placé la braise dans un navet sculpté. En référence à ce personnage, les Irlandais avaient pour tradition de creuser de gros navets dans lesquels ils plaçaient des bougies. Immigrés aux États-Unis au XIXe siècle, il leur était difficile de dénicher ces légumes, naturellement remplacés par les fameuses… citrouilles.

Les bonbons et les sorts : Lorsqu’ils fêtaient Samhain, les Celtes réalisaient des offrandes de nourriture aux esprits pour qu’ils ne viennent pas les importuner. La distribution de bonbons serait un clin d’œil à cette tradition ancestrale. Étrangement, les sorts n’y sont pas associés. Une autre coutume lointaine dit que, durant la famine irlandaise des années 1840, les enfants pauvres allaient chanter devant les maisons pour quémander le "soul cake" - gâteau de l’âme. Deux histoires, mais "un bonbon ou un sort", malin !

 

    

Bon Plan

Renseignez-vous auprès de votre mairie ou sur les "bons plans" locaux, Halloween fait parfois l’objet de fêtes conviviales accessibles à tous avec des défilés, des ateliers et des goûters pour les enfants, dans une ambiance… monstrueuse !

Ecrit par

Alexandra Arquey

  • En savoir plus ?
  • Comprendre |
  • Halloween

Commencez à leur faire découvrir Halloween en allant à la bibliothèque ou en leur offrant un livre qui parle de cette fête, vous éveillerez leur curiosité !

Pour aider vos plus grands à situer les pays celtes, utilisez un globe - à défaut, téléchargez une carte du monde sur Internet - et pointez du doigt l’Irlande, le Royaume-Uni et la Bretagne. Naviguez ensuite jusqu’aux Etats-Unis et revenez en Europe, ils comprendront le chemin parcouru par le phénomène Halloween !

Les autres articles du dossier