enfant malade

Pourquoi sommes-nous malades ?

©Adobe Stock - ladysuzi

Lorsque nous tombons malades, nous ressentons différents symptômes. Maux de tête, nez qui coule, apparition de la fière, nous voilà ainsi cloués au lit pendant plusieurs jours. Mais que se passe-t-il à l’intérieur de notre corps ? Découvrez en famille l’explication.

Un système immunitaire parfois défaillant

Notre corps peut être comparé à un château qu’il faut protéger. À l’intérieur et à l’image des gardes, se trouve notre système immunitaire qui assure la défense de notre organisme face aux intrus. Il est notamment composé de cellules (telles que les globules blancs, les lymphocytes) et d’organes (comme par exemple, le thymus, la rate). Lorsque des bactéries entrent dans notre corps, ces gardes se chargent de les identifier. Si elles lui paraissent dangereuses il les détruit. Mais avant de les détruire, il les enregistre, afin de les identifier et de les éliminer plus rapidement la prochaine fois. Seulement, à cause du froid, d’une mauvaise alimentation ou encore d’un manque de sommeil, mais aussi chez les bébés ou les personnes âgées, le système immunitaire est plus fragile. Ce qui fait le bonheur des microbes !

Microbes et virus, des intrus pas très commodes

microbes

Des scientifiques les observent afin de mieux les comprendre

©Adobe Stock - ggw

Il existe plusieurs types de microbes dont les virus porteurs de la grippe, du rhume, de la varicelle, les champignons connus pour être à l’origine d’allergies, de mycoses... et les bactéries. Certaines provenant d’aliments (comme les produits laitiers, le pain, la levure) et, à dose modérée, sont indispensables pour le bon fonctionnement de notre organisme. Mais d’autres, en revanche, peuvent provoquer différentes maladies telles que des infections urinaires, des intoxications alimentaires... Lorsque le système immunitaire baisse sa garde, ces microbes en profitent pour se multiplier et nous tombons malades.

Médicaments, remèdes naturels et vaccins : des alliés de taille

C’est alors qu’interviennent les médicaments. Prenant la forme d’une piqûre, d’un sirop, d’un cachet, ils contiennent une molécule qui va venir aider notre système immunitaire à éliminer ces intrus. Ils ne sont pas “super bons” comme l’ont sûrement affirmé vos enfants, mais sont importants, car ils nous permettent bien souvent de guérir. En plus des médicaments, certaines personnes utilisent également des remèdes naturels à base de miel, de thym ou encore de citron. Leur composition donne des forces à nos défenses naturelles. Et, pour anticiper la venue des microbes les plus redoutables, des scientifiques ont mis au point des vaccins. Des microbes inoffensifs que le médecin injecte dans notre corps grâce à des piqûres pour lui permettre de les identifier et de les enregistrer. En les gardant en mémoire, il pourra ainsi plus facilement les vaincre plus tard, lorsqu’ils deviendront méchants.

« Mieux vaut prévenir, que guérir »

mains enfant

Un geste simple, mais efficace contre les microbes

©Adobe Stock - PMDesign

Pour renforcer nos défenses naturelles, voici quelques gestes simples que toute la famille peut refaire facilement. Par exemple, lorsqu’il fait froid et avant de sortir dehors, mettez un manteau bien chaud, une écharpe et un bonnet. Veillez à vous lavez les mains souvent, car les microbes sont partout que ce soit sur les poignées de portes, les jouets... y compris sur certains aliments. C’est pourquoi il est préférable de les rincer avant de les manger. Bien dormir vous aide également à rester en bonne santé !

    

Bon plan

Pour mieux visualiser ce phénomène, proposez à vos enfants de réaliser la maquette d’un château, mais aussi les personnages qui incarneront le système immunitaire, les microbes, les virus et les médicaments.

Ecrit par

Dominique Lemoine

  • En savoir plus ?
  • Comprendre |
  • Sciences

Gardez-les attentifs en leur expliquant les mots les plus compliqués.

Montrez-leur à quoi ressemblent une molécule et une cellule. Cela leur permettra de gagner en connaissances scientifiques.