Le partage du métier d'agriculteur avec ses enfants

Le partage du métier d'agriculteur avec ses enfants

©iStock - pixdeluxe

Il s’agit d’une activité de culture ou d'élevage maîtrisée par l’Homme depuis la Préhistoire et utile pour tous les peuples. Vos enfants devineront-ils la réponse à cette définition ? En route pour la découverte de… l’agriculture !

Qu’est-ce que le métier d’agriculteur ?

La réponse à cette question est tellement vaste ! Dans l’agriculture, un grand nombre de métiers sont à différencier les uns des autres. Par exemple, maraîcher (culture des légumes), éleveur de bovins (vaches, veaux) et apiculteur (élevage d’abeilles à miel) sont des professions qui font partie du domaine de l’agriculture, mais leurs savoir-faire sont distincts. Les bovins nécessitent des besoins différents des abeilles ou… des légumes, naturellement ! Questionnez vos enfants : quels métiers du secteur agricole connaissent-ils ? Parfois, leurs dénominations sont compliquées à retenir, mais sans les nommer, vous pouvez identifier ensemble les professions exercées dans l’agriculture : cultiver des sapins, élaborer du vin, élever des chèvres, tenir une exploitation qui produit des huîtres… Les exemples de métiers sont tellement multiples !

Existe-t-il "plusieurs types" d’agricultures ?

Bien sûr ! Les agriculteurs du monde travaillent en se basant sur plusieurs systèmes de production agricole. Même si l’agriculture intensive existe toujours, ils prennent désormais en considération les problématiques environnementales, de santé ou de bien-être comme par exemple : 

- l’agriculture biologique qui exclut l’utilisation de produits chimiques,
- l’agriculture durable qui respecte au mieux la nature, l’eau, les sols en anticipant les besoins des générations futures,
- l’agriculture raisonnée qui prend en compte l’environnement, la santé des populations et le bien-être des animaux.

Ça y est, les tomates sont assez mûres pour être ramassées !

Ça y est, les tomates sont assez mûres pour être ramassées !

©iStock - hobo_018

Ces systèmes sont exploités en France, mais il en existe un grand nombre partout dans le monde. Dans notre pays, plusieurs chartes récompensent ces agricultures responsables. Une marque garantit un mode de production respectueux de l’environnement, la marque AB (Agriculture Biologique).

L’agriculture évolue constamment grâce aux études établies sur l’environnement, la santé humaine et animale, l’épuisement des ressources naturelles. Ces prises de conscience sont importantes : il faut savoir qu’en 1900, 1,6 milliard d’humains vivaient sur TerreAujourd’hui, vos petits curieux savent-ils combien nous sommes à cohabiter (un peu plus de 7 milliards) ?

Comment a évolué l’agriculture ? 

Les premières traces de villages sédentaires datent d'environ 9000 ans avant J.-C, date à laquelle l’Homme cesse d’être nomade. Il a l'idée de cueillir puis de semer les plantes qu'il trouve. L'agriculture naît ! Puis, autour des villages, les hommes et les femmes commencent à élever des bœufs, des moutons, des porcs, des volailles… et ils créent des fermes. 

La "Révolution Agricole" qui a lieu entre le milieu du 18e siècle et celui du 19e marque un tournant majeur pour ce secteur : il ne s’agit plus de cultiver des terres ou d’élever des animaux uniquement pour sa famille ou son entourage. Les pays qui se développent (comme la Grande-Bretagne, la France ou l’Allemagne) ont la volonté de produire plus de céréales, de légumes, et d’augmenter le bétail pour alimenter une population qui s’accroît. Ils commencent à utiliser des produits chimiques pour accélérer la pousse des plantes, désherber facilement et supprimer les insectes nuisibles. De nouvelles machines facilitent les travaux agricoles comme les tracteurs et les moissonneuses-batteuses qui remplacent les animaux de trait.

L’agriculture est d’ailleurs en perpétuelle mutation et à travers elle, certains producteurs montrent que le bien-être des générations futures est déjà pris en compte !

    

Bon plan

Chaque année à Paris se tient le Salon International de l’Agriculture. Il existe depuis 1964 et était destiné à mettre en avant les concours agricoles, notamment celui de Paris. Aujourd’hui, c’est une institution et l’opportunité pour de nombreux professionnels de valoriser leur savoir-faire, mais aussi de rendre compte des évolutions constantes dans le secteur de l’agriculture. Un des avantages de ce salon est qu’il est accessible au grand public, l’occasion de rencontrer un univers pas toujours très bien connu !

Ecrit par

Alexandra Arquey

  • En savoir plus ?
  • Comprendre |
  • Animaux

Expliquez-leur la différence entre les hommes "nomades" et "sédentaires" et demandez-leur de résumer.

Apprenez-leur des métiers agricoles insolites : l’aviculteur s’occupe des oiseaux, l’héliciculteur élève des escargots comestibles, un sylviculteur exploite les forêts et un mytiliculteur est un producteur de moules.