arbre généalogique grands parents

Transmettez vos souvenirs de famille grâce à la généalogie.

©iStock - eclipse_images

Qui étaient vos ancêtres ? Et comment en parler à vos petits-enfants ? N'attendez plus : construisez votre arbre généalogique avec eux ! En plus d'en apprendre plus sur votre famille, vous passerez de beaux moments ensemble, grâce à un projet qui pourra occuper de nombreuses journées. Voici quelques éléments pour en savoir plus !

L’ARBRE GÉNÉALOGIQUE ET SON UTILITÉ

arbre généalogique avec des portraits

Un arbre généalogique peut être fait avec des portraits, des photos ou des noms de personnes

©iStock - NLshop

L’arbre généalogique porte bien son nom. Il représente les liens familiaux et est construit dans le sens inverse de celui de la vie d'un "vrai" arbre, que l'on trouve dans la nature. Le tronc est la partie la plus ancienne, puis ce sont ensuite les branches et enfin les feuilles qui apparaissent et se multiplient. En généalogie, c’est la personne sur laquelle on veut réaliser la recherche qui se trouve au niveau du tronc.

Vous allez donc effectuer une recherche "ascendante", qui monte, en partant de la racine de l’arbre. Les membres de votre famille seront ensuite représentés chacun dans une feuille, reliées par des branches. L’arbre se développe ensuite au fur et à mesure de vos recherches et donc de vos découvertes. En effet, il est impossible de commencer la racine par l’être le plus vieux de la famille puisque au fur et à mesure des recherches, vous pourrez trouver une personne bien plus lointaine que celle de départ. Il faudrait alors tout recommencer.

A l’inverse, un arbre généalogique ‘descendant’, lui, est dans le même sens que l’arbre naturel. Le but pour celui-ci est de partir d’une personne, et de trouver tout ses descendants. Il sera utile pour une personne voulant retrouver ses enfants ou petits-enfants.

MAIS D'OÙ VIENT L’ARBRE GÉNÉALOGIQUE ?

Avant de vous lancer dans la réalisation de votre arbre avec vos petits historiens, expliquez-leur la généalogie... de l'arbre généalogique ! Voici quelques éléments pour vous accompagner. 

Dès l'Antiquité, les Grecs et les Romains vouent un culte à leurs origines et à leurs ascendants, et gardent une trace aussi précise que possible de leurs ancêtre à travers des portraits et des écrits. Au Moyen-Âge, après l'avènement du christianisme, les arbres se fondent sur la tradition biblique. Un arbre, en particulier, laisse son empreinte dans l'art religieux : l'arbre de Jessé, censé représenter les ancêtres de Jésus-Christ.

La pratique de garder une trace de sa famille dans un arbre graphique s'est ensuite répandue et popularisée à travers les siècles, surtout dans les familles aristocratiques et nobles. Depuis la création de l'état civil et la conservation des documents officiels, il est plus facile pour chacun de retrouver des éléments de réponse sur sa famille et d'en retracer l'histoire. De nos jours, il est même possible dans certains pays comme les Etats-Unis de passer par l'ADN afin de reconstituer son arbre et comprendre d'où l'on vient !

LES AUTRES FORMES DE REPRÉSENTATIONS

dessin en famille arbre généalogique

Fabriquez en famille votre arbre généalogique

©iStock - Zinkevych

La représentation de vos liens familiaux sera, dans la majorité du temps, sous forme d’arbre afin de bien comprendre le sens des générations et leurs liens, de façon très imagée. Mais il existe plusieurs autres représentations, vous pouvez réaliser une construction sous forme de tableau d’ascendance par exemple. Placez votre nom ou portrait à gauche, puis vos liens familiaux s’étendent ensuite de gauche à droite. Vous pouvez aussi les représenter sous forme de diagrammes circulaires ou semi-circulaires. Cette fois, votre enfant peut placer sa photo ou son nom au centre, et chaque génération sera représentée par un cercle autour, puis l’autre génération autour de la précédente et ainsi de suite. L’avantage de cette technique, est qu’elle occupe moins de place et que vous pouvez donc ajouter plus de générations qu’avec un arbre.

QUELQUES CONSEILS POUR BIEN COMMENCER

Faire un arbre généalogique, ce n'est pas qu'un travail graphique ou de remplissage de texte. Prenez le temps d'expliquer à votre enfant ou petit-enfant l'histoire de chaque personne qui sera inscrite dans l'arbre. Ce sera parfois aussi l'occasion de revenir sur certains éléments historiques qui se sont déroulés lors de la vie de la personne en question ! Invitez les enfants qui aiment colorier ou dessiner à créer et décorer la structure de l'arbre. Et pourquoi ne pas créer un arbre digital, que vous pouvez compléter chacun de votre côté lorsque vous n'avez pas la possibilité d'être ensemble ?

Prêts à redécouvrir votre famille ?

    

BON PLAN

Faites encadrer votre arbre généalogique afin de l'offrir à votre petit-enfant, en le plaçant à la base du tronc. Une belle façon de lui transmettre une partie de votre histoire, et de lui donner envie de continuer les recherches.

Ecrit par

Ophelie Moisant

  • En savoir plus ?
  • Comprendre |
  • Activités Manuelles

Essayez de leur faire dessiner un début d’arbre généalogique. Ils pourront dessiner les portraits des personnes, et écrire leurs noms en dessous.

Et si vous organisiez un petit quiz sur les événements historiques qui ont eu lieu lors de la vie de chaque personne dans l'arbre ? Une façon ludique et personnelle de les intéresser à l'Histoire !