galette des rois

Qui obtiendra la fève et la couronne ?

©iStock - margouillatphotos

Le 6 janvier 2019, chaque famille aura le plaisir de croquer une part de galette des rois en l’honneur de l’Épiphanie. Mais connaissez-vous l’origine de cette fête ?

Qu’est-ce-que l’Épiphanie ?

L’Épiphanie vient du grec “Epipháneia” qui signifie "apparition". Elle est célébrée tous les premiers dimanches de chaque mois de janvier. Cette fête rend hommage aux rois mages : Melchior, Gaspard et Balthazar, qui sont venus jusqu’à Bethléem afin de rencontrer Jésus et lui offrir des présents. Gaspard, le plus jeune, procura de l’encens. Balthazar se trouvant dans la fleur de l’âge, donna de la myrrhe (qui est une résine aromatique). Melchior, le plus âgé apporta de l’or.

Quel est l’origine de la galette ?

La tradition est née en France au XIIIe siècle grâce à l’influence de l’Église. L’institution, pour contrer le rite païen des Saturnales, a décidé d’instaurer un gâteau que chacun doit partager avec ses proches, tout en gardant une part en plus appelée “Part du Bon Dieu”. Ce morceau était donné au premier pauvre qu’un chrétien croisait. La galette que nous connaissons aujourd’hui n’est apparue que bien plus tard.

Quel est l’origine de la fève ?

Contre tout attente, la fève est arrivée bien avant la galette ! Depuis le XIe siècle, les Romains se servaient d'une pièce ou d'un jeton noir ou blanc caché dans une brioche pour désigner, le temps d'une journée, le roi du festin ou d’une garnison de soldat. Au départ, les boulangers utilisaient des fèves alimentaires, puis des figurines de Jésus, pour finalement évoluer avec l’histoire de France (la révolution, les personnages emblématiques…).

    

Bon Plan

La recette la plus célèbre de galette des rois est celle à la frangipane. Et si vous changiez un peu ? Découvrez avec Ribambel quelle autre recette vous pourriez tester avec votre famille lors de l’Épiphanie.

Ecrit par

Sophie Bourguignon

  • En savoir plus ?
  • Comprendre |
  • Fêtes

Avant ou pendant que chacun se régale avec son morceau de galette, encouragez les plus jeunes à chanter la comptine “J’aime la galette”.

Proposez-leur de confectionner les 2 couronnes ! Une pour l’honneur gagnant de la fève et une autre pour celui qui aidera le roi ou la reine à régner.