Les beignets sont une recette phare de mardi gras

Les beignets sont une recette phare de mardi gras

©Adobe Stock - gudrun

Vos papilles vont s’animer ! Mardi Gras approche et avec lui, son lot de pâtisseries. Nul doute que vos gourmands vont se régaler, et vous avec ! Le petit plus de ces deux recettes ? Quelques lignes sur leur origine…

Des gaufres du Nord à La Vache Qui Rit®

Les gaufres sont des pâtisseries d’origine bruxelloise, liégeoise ou lilloise.
Celles que l’on achète avec gourmandise lors de fêtes foraines ou le long des plages sont généralement bruxelloises : rectangulaires, le moule laisse sur ces beignets de gros carrés bien dessinés. Toutes trois différentes, elles se distinguent à leurs formes, la taille des marques laissées par le moule ou leur épaisseur, même si leur histoire semble commune. Elle n’est d’ailleurs pas vraiment établie, mais l’on sait que la recette des gaufres est apparue après le Moyen-Âge et s’inspire des crêpes. On en mangeait essentiellement les jours de fêtes comme… Mardi Gras !

Pour une douzaine de gaufres à la Vache Qui Rit®, comptez : 90 g de beurre mou, 2 oeufs, 4 portions La Vache Qui Rit®, 30 cl de lait, 260 g de farine, 1/2 sachet de levure. Dans un saladier, cassez les œufs et faites participer vos enfants en leur demandant d’ajouter tour à tour : le beurre ramolli, les portions de La Vache Qui Rit®, le lait. Fouettez le tout jusqu’à ce que la préparation soit homogène. Après avoir dosé la farine et la levure, sollicitez-les pour mélanger de nouveau en évitant les grumeaux. Versez une petite louche de pâte à gaufres sur le gaufrier huilé et chaud et faites cuire. La toute dernière tâche à réaliser… savourer !

Des beignets aux pommes alsaciens, les "Apfelkiechle"

Des "  Apfelkiechle  " prêts à être dégustés !

Des "Apfelkiechle" prêts à être dégustés !

©iStock - Nadezhda_Nesterova

Les pommes sont souvent préparées en beignets dans les régions où elles sont cultivées. Cela vaut pour l’Alsace ! Cuisinés depuis le Moyen-Âge, ces beignets viennent d’abord accompagner la soupe. Ils sont par la suite déclinés en dessert et saupoudrés de sucre et de cannelle. Facile à retenir, la recette de la pâte de ces beignets aux pommes est quasiment identique à celle des crêpes !

Pour une petite vingtaine de beignets, choisissez 4 à 5 pommes, épluchez-les, évidez-les et coupez des rondelles d’environ 1/2 cm d’épaisseur. N’hésitez pas à faire participer vos enfants, ils devront alors mélanger dans un premier temps : 400 g de farine, 100 g de sucre et 4 œufs. Ajoutez le lait peu à peu et demandez à vos petits pâtissiers de remuer jusqu’à l’obtention d’un pâte homogène. 

De votre côté, faites chauffer de l’huile dans une poêle en recommandant à vos enfants de s’écarter pour éviter les projections. Trempez les rondelles dans la pâte et faites-les frire 2-3 minutes de chaque côté. Lorsque vos beignets sont dorés, retirez-les de la poêle et saupoudrez-les de sucre et de cannelle. Dégustez chaud de préférence, c’est le moment de se régaler en famille !

Cuisiner pour Mardi Gras avec son papa, un vrai moment de complicité !

Cuisiner pour Mardi Gras avec son papa, un vrai moment de complicité !

©iStock - bernardbodo

    

Bon plan

Vous pouvez détourner les gaufres salées à l’infini ! Ajoutez du jambon, remplacez les portions de La Vache Qui Rit® par du Kiri®, intégrez des carottes râpées ou des courgettes selon la saison, cuisinez-les natures et réalisez de petits clubs sandwichs… Si vous avez de nouvelles idées, n’hésitez pas à les mettre en pratique… à l’infini !

  • En savoir plus ?
  • Cuisiner |
  • Carnaval |
  • Fêtes |
  • Desserts - Recettes sucrées |
  • Recettes salées

Le petit truc pour les impliquer dans l’atelier cuisine : attachez autour de leur taille un petit tablier et posez sur leur tête une toque. Si vous n’êtes pas équipé(e), un grand t-shirt et un bandana feront l’affaire !

Entraînez-les à prononcer "Apfelkiechle", ils sauront prononcer le nom des beignets qu’ils dégustent ! Phonétiquement, cela donne "Apfelkichleu". Le "ch" ne doit pas être trop forcé, la langue doit se trouver en haut du palais et le "f" est prononcé rapidement. À vous !

Les autres articles du dossier