jeu domino

Qui sera le premier à poser son dernier domino ?

©Adobe Stock - Nichizhenova Elena

Grâce à des règles simples, les dominos se jouent à tout âge. Même les enfants qui ne savent pas encore compter trouvent leur bonheur dans des versions adaptées. Voici comment vous amuser en famille avec ce grand classique des jeux de société.

Avant de vous lancer dans la partie, expliquez déjà à vos enfants qu’un jeu de dominos classique est composé de 28 pièces dont chaque moitié comporte un certain nombre de petits points allant de 0 à 6.

Toutes les combinaisons de ces différents chiffres existent donc : 0-0, 0-1, 0-2, 0-3, 0-4, 0-5, 0-6, 1-1, 1-2, 1-3, etc. Lorsqu’une pièce contient deux fois le même chiffre (0-0, 1-1, 2-2, 3-3, 4-4, 5-5, 6-6), cela s’appelle un “double”.

Jouer dans les règles

Préparer la partie

Pour commencer, posez les dominos face cachée sur la table. Tous les joueurs prennent le même nombre de dominos :

  • 7 si vous jouez à deux,
  • 5 si vous êtes trois ou quatre.

Le reste constitue la pioche. Si vous êtes une famille nombreuse, formez des équipes ou mélangez deux jeux de dominos pour être certains d’avoir une pioche de disponible.

Démarrer

Déterminez ensemble le joueur qui commence : il peut s’agir du plus jeune ou de celui qui a le double le plus élevé par exemple. Il prend une pièce au hasard parmi celles qui n’ont pas été distribuées et la pose face vers le ciel. Il doit alors choisir dans son jeu un domino avec le même nombre de points qu'un des 2 côtés de cette première pièce. Il le pose ensuite de façon à ce que les côtés comportant le même chiffre soient en contact. Chacun son tour (dans le sens des aiguilles d’une montre) fait la même chose. Si un joueur n'a pas de domino correspondant, il en prend un dans ceux qui n’ont pas été distribués : si la pioche est bonne il peut placer sa nouvelle pièce, sinon il passe son tour.

Gagner

Le vainqueur est le premier à réussir à poser tous ses dominos. Si le jeu est bloqué et qu’aucun des participants n’arrive à se débarrasser de toutes ses pièces, c’est celui qui en possède le moins qui remporte la partie.

Cacher son jeu

domino les regles

Il est important de réfléchir avant de choisir quelle pièce poser

©Adobe Stock - kikovic

Contrairement à la bataille, qui est un jeu de hasard, les dominos demandent d’être observateur et un peu stratège. Il y a une part de chance évidemment dans les pièces données au départ et celles récupérées dans la pioche, mais le reste repose surtout sur la tactique. En effet, en observant les dominos posés par le autres joueurs ainsi que les moments où ils passent leur tour (ce qui signifie qu’ils n’ont pas de jetons avec les chiffres en question), vous pouvez deviner les pièces de chacun. Ce qui vous permet d’essayer de les bloquer.

Imaginez : les chiffres sur la table sont le 1 et le 2. Vous avez les deux pièces suivantes : 1-3 et 1-2. Vous pouvez donc poser celle de votre choix puisqu’elles fonctionnent toutes les deux. Mais vous avez aussi vu que les autres joueurs n’ont rien placé sur le 2 au tour précédent, ce qui signifie qu’ils n’ont vraisemblablement pas de 2 en leur possession. Il vaut donc mieux que vous posiez la pièce 1-2 à côté du 1, de façon à forcer le suivant à piocher puisqu’il sera bloqué par les deux 2. C’est pour cela qu’il faut observer la façon de jouer des autres participants mais surtout bien cacher son jeu. Évidemment, pas le droit de tricher en passant votre tour alors que vous pouvez jouer : trouvez un autre moyen de brouiller les pistes tout en suivant les règles.

Tester l’effet domino

effet domino

1, 2, 3... Eh hop, tout tombe !

©Adobe Stock - WavebreakMediaMicro

C’est un grand classique avec les dominos : les faire tomber en chaîne. Ce n’est pas le jeu de base, mais c’est devenu une vraie discipline, il y a même des championnats du monde dédiés. Le principe ? Disposer les pièces debout les unes derrière les autres, avec un intervalle d’environ un ou deux centimètres entre chacune. Vous pouvez former une ligne droite, une spirale ou n’importe quel tracé de votre choix. Enfin, vous donnez un petit coup au premier domino qui va tomber sur le deuxième qui lui-même va faire tomber le troisième et ainsi de suite. C’est pour cela qu’aujourd’hui existe l’expression “l’effet domino” pour parler de réactions en chaîne.

    

Bon plan

Il existe de nombreuses variantes aux dominos classiques, comme les triominos, les pièces qui s’associent par couleur et non par chiffre, les bendominos, aux formes arrondies qui bloquent les autres joueurs… Vous pouvez tous les retrouver sur le site de Ludifolie pour encore plus de parties de jeu en famille.

Ecrit par

Ségolène Poirier

  • En savoir plus ?
  • Jouer |
  • Jeux de société

Optez pour une version illustrée et non chiffrée, cela leur permettra de jouer en associant des visuels. Pratique pour ceux qui ne savent pas encore compter.

Une fois qu’ils ont bien compris les règles, tentez les triominos, dominos en triangle. Le principe reste le même, mais il faut que les trois côtés correspondent désormais. Ça se corse !