renard polaire neige

Il est également appelé renard arctique

©iStock - imante_Hegland

Parfaitement adapté au froid, les hivers les plus glacials ne lui font pas peur. Partez à la rencontre du renard polaire, cet habitant du Grand Nord.

Le renard polaire se divise en quatre espèces et fait partie de la famille des canidés (comme le chien). Il ressemble fortement à son cousin roux avec son museau affuté. Mais en y prêtant un peu plus attention, vos enfants remarqueront qu’il est plus petit avec ses 50 cm de longueur et plus mince avec ses 5 kg. Sa tête est également plus petite et ses oreilles plus arrondies. Si certains pensent que le renard polaire est toujours blanc, sachez que ce n’est pas tout à fait vrai. En réalité, il change de couleur selon les saisons. Blanc en hiver, brun en été... C’est très pratique pour se fondre dans le décor tel un caméléon ! Cet épais pelage lui tient chaud et ce, même à des températures pouvant atteindre les -70°C. Il faut dire qu’il en a grandement besoin, car il vit dans les pays où il fait très froid comme le Canada, le Groenland, la Russie ou l'Islande.

Un chasseur hors du commun

renard neige polaire

Le renard cherche ses proies sous la neige

©iStock - milehightraveler

Le renard arctique se nourrit principalement de petits rongeurs (écureuils, lemmings), d’oiseaux, d’oeufs, mais aussi de très jeunes phoques. Contrairement à son cousin le renard roux qui hiberne, le renard arctique ne se repose pas. Alors, lorsque l’hiver approche et que la nourriture se fait plus rare, il lui arrive de se rabattre sur des carcasses délaissées par des loups ou des ours polaires. Mais ne pouvant pas vivre uniquement avec ces restes, le renard arctique a dû revoir sa méthode de chasse.

Une botte secrète

Les petits rongeurs sont cachés dans le sol sous l’épaisse couche de neige. Alors, le renard se sert de son ouïe très développée pour repérer ses proies. Une fois qu’il en a trouvé une, il s’en approche tout doucement sans faire de bruit grâce à ses pattes entièrement recouvertes de poils. Une fois le moment opportun, il bondit en l’air et plonge la tête la première dans la neige pour attraper sa proie par surprise. Tout ça sans craindre de se blesser le museau !

Il n’a pas peur face aux humains

renard bois arbre

La fourrure du renard change de couleur

©Adobe Stock - Patrick J.

En plus d’avoir des méthodes de chasse très originales, le renard polaire a une particularité bien à lui : très curieux, c’est le seul canidé sauvage à ne pas avoir peur des humains. En général les animaux ont un instinct de survie qui les force à fuir devant les humains mais ce n’est pas le cas du renard arctique. Lorsqu’il peine à trouver de la nourriture en hiver, il n’hésite pas à s’approcher des habitations. Il lui arrive donc de fouiller et de voler des dépouilles de phoques dans des camps de pêcheurs pour se nourrir.

Vrai ou faux ?  

Lisez ces affirmations et répondez tous ensemble par vrai ou par faux.

1. Le renard polaire reste blanc quelle que soit la saison.
2. Il se nourrit principalement de fruits et de plantes.
3. Les renards n’ont pas peur d’approcher des hommes.

Réponses : 1. Faux, la fourrure du renard polaire change de couleur en fonction des saisons et peut passer du blanc au noir/brun. 2. Faux, amateur de petits rongeurs, c’est un carnivore. 3. Vrai, étonnement les renards ne sont pas peureux face aux humains.

    

Bon plan

Si vos enfants veulent partir à la découverte de cette boule de poil, rendez-vous au zoo de Mulhouse (68). Ils pourront les observer dans un enclos aménagé au décor du Pôle Nord de 600 m2 et rencontrer Husila et Koltik, un jeune couple parent de huit renardeaux !

Ecrit par

Marvin Tachon

  • En savoir plus ?
  • Comprendre |
  • Animaux

Pour tester leur mémoire, demandez-leur de citer les couleurs du renard polaire à travers les saisons.

Demandez-leur d’expliquer la méthode de chasse du renard polaire pour vérifier s’ils ont bien suivi.