cheval de przewalski

Des petits chevaux sauvages qui ne se laisseront pas caresser

©Adobe Stock - loflo

Leur murmurer à l’oreille ? N’y pensez même pas ! Ces chevaux, petits en taille mais à fort caractère, ne se laissent pas approcher facilement. Mieux vaut garder ses distances et les admirer de loin.

Sosies officiels des chevaux préhistoriques, ces petits chevaux sont très fiers de leur pedigree. Ne les prenez pas pour des poneys, même s’ils sont tout petits -1m 30 au garrot- car ils en seraient profondément vexés. Ces amoureux de la liberté ont du mordant alors méfiance ! L’homme n’a jamais réussi à les domestiquer.

Un petit cheval qui a eu chaud

En 1996, ce petit équidé était considéré comme disparu dans la nature ! En effet, chassé par les Mongols pour servir de plat de résistance et par les Européens pour peupler leurs zoos, plus une crinière ne flottait dans le vent des steppes. Mais depuis le début du XXIe siècle, un grand programme de réintroduction leur a permis de retourner à la maison. Un aller sans retour en avion vers Oulan-Bator, la capitale de la Mongolie, et hop, les voilà sur leur terre natale, dans une réserve de 50 000 hectares. À l’abri des prédateurs, un nouveau terrain de jeu pour 300 chevaux de Przewalski et un pari réussi puisque l’espèce est certes considérée comme en danger mais bien vivante !

Des bandes de copains

Liberté ne veut pas dire solitude, les chevaux de Przewalski ont horreur de rester seuls, ils vivent en famille ou entre copains. Mais qui dit convivialité ne dit pas anarchie. Attention, il faut respecter la hiérarchie. Que ce soit dans la famille constituée du père, de la ou les mères car le mâle est souvent bigame, et des enfants, ou dans les hardes. Dans celles-ci, les célibataires, qui n’ont pas réussi à trouver fer à leur sabot, se retrouvent entre eux, et obéissent à un mâle dominant. Et ils ont intérêt à filer droit sous peine d’être chassés du groupe et pas avec des gants ! Très costauds et robustes, ces petits équidés se livrent à des bagarres mémorables. Mieux vaut pas s’en mêler car les coups de dents et de sabots sont redoutables.

Quiz à faire en famille

Testez en famille vos connaissances sur le cheval de Przewalski.
(Réponses en bas d’article)

1. Quel animal le cheval de Przewalski ose-t-il défier dans la nature ?
A. Winnie l’ourson
B. Le chameau de Bactriane
C. Le bison

2. Des peintures rupestres représentent les chevaux de Przewalski. De quand date les plus anciennes ?
A. 1500 ans
B. 6000 ans
C. 30 000 ans

3. Combien pèse un cheval de Przewalski ?
A. 1 tonne
B. 300 kg
C. 200 kg

4. Que mange ce petit cheval ?
A. Des plantes herbacées
B. Des croquettes
C. Des lézards

5. Pourquoi le nom de cheval de Przewalski ?
A. C’est celui de leur village d’origine
B. C’est celui d’une chanson populaire
C. C’est celui d’un explorateur

Réponses : 1.C : Le bison ! Alors que l’animal pèse deux fois plus lourd que lui, le cheval de Przewalski charge des bisons s’il se sent menacé. 2.C : 30 000 ans - 3.B : 300 kg. 4.A : c’est un herbivore, il se nourrit de végétation. 5.C : Przewalski est un explorateur russe qui en 1879 décrit ces petits chevaux que l’on croyait (déjà) à tort disparus.

Ecrit par

Marie Lanen

Auteur

  • En savoir plus ?
  • Comprendre |
  • Animaux

Le saviez-vous ? L’un des deux plus grands centres de préparation au retour dans les steppes sauvages des chevaux de Przewalski est en Lozère. L’autre se trouvant en Hongrie.