chevre naine

Ne l'enfermez pas dans un petit enclos, elle pourrait devenir chèvre

©Adobe Stock - Grigorita Ko

Pas plus grande qu’un chien, affectueuse et têtue, la chèvre naine surprend par sa petite taille et son caractère bien trempé. Trop mignonne, elle séduit petits et grands.

La chèvre naine ne dépasse pas 50 cm et pèse entre 17 et 30 kg pour le bouc et 12 à 20 pour les demoiselles. Son corps est trapu, sa poitrine large et elle est dotée de petites pattes courtes et musclées. Sur sa tête, de petites cornes sont tournées vers l’extérieur. Même chose pour les boucs qui ont une barbichette pour les distinguer. Leur robe (le pelage) est généralement noire et blanche. Pourquoi la chèvre naine est si petite ? Parce qu’elle vit à dans des pays aux conditions climatiques extrêmes, le Sénégal et le Tibet, où le climat, la, sécheresse, manque d’eau et d’herbe fraîche, l’ont empêchée de grandir à l’instar des petits chevaux de Przewalski.

Une bête curieuse et un poil têtue…

Contrairement à ses cousines poitevines et alpines, la chèvre naine n’est pas utilisée pour son lait, mais comme « débroussailleuse d’herbe » et animal de compagnie, grâce à son attachement rapide pour les humains. Mais elle a beau être aussi petite que certains chiens, elle est beaucoup moins docile. En grande curieuse, elle n’hésite pas à ouvrir la porte de son enclos et à s’aventurer où bon lui semble oubliant le danger. En revanche, elle a conscience des limites pour se défendre, comme elle n’a ni griffe, ni croc, si elle se sent menacée, elle pousse une sorte d’éternuement…et fuit à toutes jambes !

La chèvre naine saute comme un cabri

La chèvre naine saute comme un cabri

©Adobe Stock - Grigorita Ko

…qui défend ses intérêts

La chèvre naine déteste la solitude. C’est pour cela que vous en verrez toujours plusieurs dans une ferme. Mais la vie en groupe a un prix. Quand elle ne passe pas son temps à sauter comme un cabri ou à grimper sur des rochers (elle doit son agilité à ses cousins chamois et bouquetins), elle affronte les siens dans un seul but, être « élue » dominante du troupeau. Un titre qui permet ensuite de revendiquer un point d’eau ou l’accès à la nourriture en priorité.

Une bête un brin précieuse

Elle a beau gambader en pleine nature, la chèvre naine aime son confort. Dès qu’il fait froid, direction une grange à l’abri des courants d’air. Au sol, un peu de paille fait office de litière, parfois de couchage, mais attention, elle doit être changée régulièrement : la chèvre naine ne supporte pas les mauvaises odeurs et la saleté. Concernant ses menus, elle s’alimente d’herbe et de foin, qu’elle trie avec soin pour garder les brins qui lui semble savoureux. Ses péchés mignons ? Elle raffole des céréales, du pain sec…et du plastique qu’elle peut avaler à cause de sa texture qui l’attire.

Quiz en famille

Parce qu’elle mange de l’herbe et du foin, la chèvre naine fait partie des :
brindilles
herbivores
foinivores
Comment appelle-t-on un bébé chèvre fille ?
une chevrette
une cabriole
une chevrolette
À quoi reconnaît-on un bouc ?
À son pelage foncé
À ses cornes
À sa barbiche
La chèvre naine aime dormir…
À la belle étoile
Au chaud dans sa grange
Elle ne dort jamais
Combien de chevreau peut-elle avoir par portée ?
Un à deux
Quatre
Plus de six

Réponses
1. b ; 2. a ; 3. c ; 4. b ; 5. A

Coloriage à imprimer

coloriage chevre

Coloriez toute la petite famille

©Adobe Stock - ya_mayka

Parmi ces trois animaux, demandez à votre enfant de désigner le bouc, la chèvre et le chevreau. Il a tout bon ? Ensemble, passez au coloriage sans oublier les détails comme les jolies taches du chevreau.

  • En savoir plus ?
  • Comprendre |
  • Animaux |
  • Jeux Intérieur |
  • Coloriage |
  • Créer

Demandez-leur d’imaginer quel animal souhaiterait-il voir en version miniature…et XXL ? Un tigre de la taille d’un chat, un papillon aussi grand qu’un aigle… C’est le moment de laisser parler leur imagination.

Maintenant qu’ils sont incollables sur l’histoire de la chèvre naine, amusez-vous à créer une histoire autour de cet animal. Décrire où elle habiterait, ses petites habitudes, ses jeux préférés ou les friandises dont elle raffole.

Le saviez-vous ? Les « extra toy » sont des chèvres très rares et encore plus petites que les naines puisqu’elles ne dépassent pas 38 cm de hauteur.