L'oiseau kiwi est une espèce menacée

L'oiseau kiwi est une espèce menacée

©iStock - DarenGrover

Un kiwi à plumes ? Difficile à imaginer pour vos enfants. Et pourtant, il existe bien un volatile de ce nom en Nouvelle-Zélande. Découvrez en famille toutes les particularités de cet animal.

Le kiwi est assez différent des oiseaux que vos enfants ont l’habitude de voir. Ses plumes, courtes et peu nombreuses, ressemblent davantage à des poils. Il ne possède pas de queue et ses ailes sont atrophiées, c’est-à-dire qu’il ne peut pas voler, à l’instar de l’autruche ou du manchot.

Fin chasseur des sous-bois

Le kiwi trouve ses proies sous les feuilles et dans la terre

Le kiwi trouve ses proies sous les feuilles et dans la terre

©iStock - JohnCarnemolla

Fait rare pour un volatile, ses narines sont situées au bout de son long bec pointu. Grâce à elles, il possède un très bon odorat. Pratique pour fouiller le sol de la forêt dans laquelle il vit et trouver de quoi manger : des vers, des insectes, des fruits… Au bord des points d’eau, il attrape même des petits crustacés ou des amphibiens, comme des grenouilles. Et heureusement que son sens olfactif est puissant car sa vue, elle, est plutôt faible, ce qui ne le dérange finalement pas puisque le kiwi s’active surtout la nuit. En agissant la nuit, il espère ainsi échapper à ses prédateurs (rats, furets, chats…), mais ça ne fonctionne pas toujours. Et comme il ne court pas très vite avec ses pattes courtes, il tente de se trouver un abri. Le kiwi, très timide, réside d’ailleurs de manière cachée avec sa famille, que ce soit dans des gros buissons, la cime des arbres ou des terriers.

Célébrité nationale

C'est une espèce typique de la Nouvelle-Zélande, il ne vit donc que là-bas à l’état sauvage, autant que le koala et le kangourou ne vivent qu’en Australie. Son nom lui a été attribué par les premiers habitants du pays, les Maoris. Il s’agirait tout simplement du cri émis par l’oiseau, “ki-wi”. Ce nom a ensuite été donné au fruit, dont les ressemblances physiques avec l’animal sont flagrantes. Aujourd’hui encore, les Néo-Zélandais restent très attachés à cet oiseau et il existe de nombreuses associations militant pour sa protection. Ce petit volatile poilu est devenu un véritable emblème national : il figure sur les pièces de un dollar et les habitants du pays se surnomment eux-mêmes les kiwis.

Un kiwi à croquer

Imprimez ce dessin en A3 si vous voulez tous travailler dessus en même temps

Imprimez ce dessin en A3 si vous voulez tous travailler dessus en même temps

©Adobe Stock - Alexey Bannykh

Imprimez ce dessin puis décidez tous ensemble si vous allez le colorer avec des crayons, des feutres ou de la peinture. Rappelez à vos enfants que l’oiseau kiwi n’est pas vert comme le fruit mais bien marron. La couleur de son bec se situe entre le rose et l'orange clair. Une fois l’animal terminé, vos petits artistes colorient la nature environnante, les sous-bois, voire des petits insectes que le kiwi va attraper pour son repas.

    

Bon plan

Depuis mai 2016, le Parc des Oiseaux, à 40 km de Lyon, accueille le seul oiseau kiwi présent en France. Allez à sa rencontre avec vos enfants pour qu’ils se rendent compte de la particularité de ce volatile. Ce sera aussi l’occasion pour eux de voir des spectacles d’oiseaux en vol et de découvrir de nombreux autres animaux. Direction donc le Parc des Oiseaux, situé à Villars-les-Dombes en Auvergne-Rhône-Alpes et ouvert de 9h à 18h. Prévoyez 19 € pour les adultes et 14 € pour vos enfants.

Ecrit par

Ségolène Poirier

  • En savoir plus ?
  • Comprendre |
  • Animaux

Au début de l'explication, donnez-leur une feuille et un crayon à papier puis proposez-leur de dessiner un oiseau kiwi au fur et à mesure des informations. Ils pourront le comparer au dessin à imprimer. Le croquis qui s’en rapproche le plus a gagné.

Lancez- leur un défi : énoncer le plus d'animaux et de fruits commençant par la lettre k. Il y a le koala, le kangourou, le kakapo (oiseau), le komondor (chien), le kaki (fruit) ou encore le kumquat (fruit).