éphémère insecte

L'éphémère et ses grandes ailes

©Adobe Stock - Henrik Larsson

De nombreux insectes existent dans la nature, mais certains sont plus fascinants que d’autres. A chacun sa préférée à observer mais l’éphémère, ce minuscule insecte, est la plus ancienne de ces petites bêtes et certainement l'une des plus incroyables.

CARTE D'IDENTITÉ DE L'ÉPHÉMÈRE

Apparu il y a plus de 300 millions d’années, il est le seul insecte ailé aussi ancien et encore vivant sur Terre. Il en existe plusieurs espèces, mais ils mesurent tous entre 3 et 4 cm maximum. A cette minuscule taille se rajoutent tout de même ses cerques, et ses quatre ailes antérieures et postérieures qui sont nervurées. Ce petit insecte naît, se reproduit dans les heures qui suivent et meurt juste après. L’éphémère est un très bon indicateur pour nous : s’ils sont présents dans l’eau, c’est qu’elle est de bonne qualité. Aussi, les larves de ces insectes sont généralement utilisées pour les tests d’évaluation de la qualité de l’eau par les professionnels.

LA VIE DES ÉPHÉMÈRES

Ephémère la nuit

Les éphémères attirés par la lumière des lampadaires la nuit.

©Adobe Stock - Unclesam

L’été, dans les lieux éclairés et proches de l’eau, il n’est pas rare de voir des nuées d’éphémères tourner autour d’un lampadaire. La raison ? Ces petits insectes viennent d’éclore dans un milieu aquatique à proximité et sont naturellement attirés par la lumière. Pour eux, cette luminosité n’est pas positive car elle les empêche de voler là où ils souhaitent et donc de commencer leur quête de reproduction. Pour se reproduire, les éphémères s’accouplent en plein vol. Une fois la fécondation faite, les femelles déposent leurs œufs dans l’eau, et meurent quelques heures après. Ces femelles viennent pondre à la surface de l’eau en l’effleurant afin d’éviter de se faire gober par les poissons, qui raffolent de ces insectes. Les mâles meurent également peu de temps après l’accouplement. Les larves déposées mettent généralement entre deux et trois ans à éclore, parfois plus. Quand ils naissent, ils sont déjà adultes et prêts à se reproduire. Ils ont alors entre 24 et 48h pour assurer la survie de leur espèce et déposer de nouvelles larves sur l’eau. Les éphémères restent toujours en groupe, afin de s’accoupler rapidement. Durant sa courte vie, une vie éphémère, l’insecte n’aura pas le temps de manger, ni de parcourir beaucoup de kilomètres.

LES PRÉDATEURS

La ponte de la femelle éphémère

La femelle éphémère pond ses oeufs sur l'eau en toute rapidité

©Adobe Stock - sbthegreenman

Les pesticides des humains nuisent beaucoup à la reproduction des éphémères, entraînant une régression de leur population et donc un problème également pour leurs prédateurs. Les oiseaux et les chauves-souris sont les principaux animaux friands de ces insectes. Les poissons eux, se nourrissent des larves laissées à la surface par la femelle. Aussi, lorsqu’ils meurent, les éphémères recouvrent le sol, ces couches parfois très épaisses d’insectes constituent un excellent engrais naturel.

    

BON PLAN

Pour les reconnaître en balade, c’est plutôt délicat. Même les spécialistes ont du mal à déterminer si oui ou non certains insectes font partie de la famille des éphémères. Pour tout savoir et pouvoir les reconnaître, rendez-vous sur un des sites dédié à ces insectes, par exemple www.invfmr.org

Ecrit par

Ophelie Moisant

  • En savoir plus ?
  • Comprendre |
  • Animaux

Réalisez un tableau avec les différents insectes croisés en promenade et tentez de trouver un éphémère !

Renseignez-vous sur la vie des prédateurs de l’éphémère. La chauve-souris par exemple est un animal plutôt méconnu mais très intéressant.