Enfants jouant à colin-maillard

Le chasseur parviendra-t-il à deviner l'identité de sa proie ?

©Adobe Stock - JackF

À la maison ou dans le jardin, le jeu de colin-maillard reste un grand classique. Des règles simples que vos enfants comprendront très rapidement. Voilà qui promet de grands moments de rigolade en famille !

Préparer le terrain de jeu

Avant de commencer votre partie de colin-maillard, délimitez tous ensemble l'espace de jeu. Pour pouvoir jouer dans les meilleures conditions, l'idéal est de trouver un jardin ou une pièce faisant au moins 15 mètres carrés. Assurez-vous qu'il n'y ait pas trop d'obstacles et enlevez tout ce qui pourrait gêner pendant la partie. Il serait dommage que celui qui a les yeux bandés se fasse mal en se cognant ou en trébuchant.

Jouer dans les règles

Fillette de dos jouant à colin-maillard

Les joueurs ont le droit de bouger et de parler au chasseur

©Adobe Stock - Robert Kneschke

Mettez-vous d'accord pour désigner le premier « chasseur », celui qui aura pour mission de trouver les autres. Bandez-lui les yeux avec un foulard ou un morceau de tissu, puis faites-le tourner trois fois sur lui-même. Ainsi, il sera un peu déboussolé et aura plus de mal à vous trouver. Il doit ensuite essayer d'intercepter les autres joueurs. Ceux-ci peuvent lui parler pour l'attirer et se déplacer. Cependant, dès que le chasseur les a touchés, ils n'ont plus le droit de bouger. Celui qui a les yeux bandés doit utiliser ses mains pour essayer de trouver l'identité de celui qu'il a attrapé.

Comment gagner une partie de colin-maillard ?

Famille jouant à colin-maillard dans le salon

Le chasseur doit donner son foulard à celui qu'il a reconnu

©iStock - vgajic

Le chasseur ne reconnaît pas sa « proie » ? Si vous êtes nombreux à jouer, laissez-lui deux autres chances pour identifier la personne. S'il n'y arrive toujours pas, il doit repartir à la chasse pour tenter d'attraper un autre joueur. En revanche, s’il trouve la bonne identité, il gagne le jeu ! Dans ce cas, il donne son foulard à celui qu'il a reconnu. Ce dernier devient le chasseur et une nouvelle partie débute.

Des variantes dans tous les sens

Profitez d'une partie de colin-maillard pour aiguiser vos sens. Demandez au chasseur si, pour gagner, il préfère se servir de son odorat, de son ouïe, de son goût ou de son toucher. Bandez-lui les yeux, faites-le tourner trois fois sur lui-même... puis dites-lui d'attendre un peu. Car les autres joueurs doivent vite prendre un objet qu'ils garderont sur eux durant la partie. Dès que le top est donné, le chasseur essaie d'attraper un joueur et de reconnaître son objet en utilisant le sens qu'il a choisi.

  • L'odorat : Quand un joueur a été touché, il fait sentir au chasseur l'objet qu'il a choisi. Celui-ci doit deviner ce dont il s'agit en utilisant seulement son nez. Un challenge à la fois drôle et difficile.
  • L'ouïe : Le chasseur doit reconnaître l'objet qui émet le bruit que le joueur attrapé lui a fait entendre.
  • Le goût : Chaque joueur choisit un aliment, puis le fait goûter au chasseur lorsqu'il a été touché. Ce dernier doit deviner ce qu'il vient de manger.
  • Le toucher : Celui qui a les yeux bandés doit identifier un objet en se servant uniquement de ses mains.

Ces variantes promettent des parties plus corsées mais particulièrement amusantes.

    

Bon plan

Plus il y a de participants, plus les parties de colin-maillard sont drôles. Il s'agit donc du jeu idéal pour les goûters entre amis, les anniversaires ou les vacances en famille avec les cousins.

Ecrit par

Émilie Nougué

  • En savoir plus ?
  • Jouer |
  • Jeux de société |
  • Jeux Intérieur |
  • Jeux Extérieur

Dès qu'un petit chasseur part à la recherche des autres joueurs, ces derniers n'ont plus le droit de bouger les pieds. Ils peuvent seulement se contorsionner pour ne pas être touchés. Ainsi, ils seront plus facilement trouvés.

Augmentez la difficulté des parties en définissant ensemble des informations que le chasseur devra donner sur le joueur qu'il a attrapé : la couleur de ses yeux, son âge...