• >
  • >
  • Histoire à raconter : le mythe d'Icare raconté aux enfants
Icare avec ses ailes

La légende d'Icare est un mythe incroyable pour les enfants

©iStock - c-vino

Dans la mythologie grecque, Icare est célèbre pour son histoire. Il était le fils de Dédale, un architecte renommé pour ses constructions et travaillait au service de Minos, le roi de Crète. Découvrez ensemble, pourquoi le récit d’Icare est devenu une véritable légende !

Le mythe prend place en Crète, la plus grande île de Grèce. Placez le décor dans votre narration afin de créer une immersion totale et transportez votre famille vers l’un des plus beaux havres de paix aux plages de sable fin...

Le labyrinthe de Dédale

Labyrinthe

La labyrinthe imaginé par le célèbre architecte grec : Dédale !

©iStock - Alex Potemkin

Icare était un jeune homme qui avait grandi au milieu des inventions de son père, Dédale. L’une de ses inventions avait permis à la reine Pasiphaé de séduire un taureau blanc. Elle s’était déguisée en vache afin de charmer l’animal. De cette étrange association, était née une bête monstrueuse au corps d’homme et à la tête de taureau, que l’on appela Minotaure.

Minos, le roi de Crète, avait eu vent de cette histoire et se sentit humilié par sa femme. Afin de cacher le Minotaure, il fit appel à Dédale qui, après avoir aidé la reine, aida le roi à son tour… Sur l’ordre de Minos, il dessina les plans d’un labyrinthe d’une extrême difficulté, mêlant tunnels et voies sans issue. L’invention rendait impossible à quiconque y pénétrait, d’en trouver la sortie !

Une fois le labyrinthe terminé, le Minotaure y fut enfermé. Tous les neuf ans, pour calmer la rage du Minotaure, Minos devait lui livrer de la chair humaine. Sept jeunes hommes et sept jeunes filles Athénien(ne)s étaient tiré(e)s au sort afin de satisfaire l’appétit du monstre.

Le plan d’Ariane et de Dédale

Ariane et Thésée

Ariane, amoureuse de Thésée, élabora un plan pour le sauver d'une mort certaine

©iStock - DianaHirsch

Un jour, Thésée, le fils du roi d’Athènes, révolté par la cruauté de Minos, décida de se joindre volontairement à ceux que le sort avait désigné afin de tuer la bête. Arrivé en Crète, il rencontra Minos et par la même occasion, sa fille : Ariane. Les deux jeunes gens tombèrent amoureux immédiatement. Ne pouvant se résigner à perdre celui qu’elle aimait, Ariane accepta d’aider Thésée. En proie au désespoir, elle alla implorer Dédale afin qu’il trouve une solution.

Dédale : “Hélas, moi-même, je ne saurais pas y parvenir…. Mais prends cette pelote de fil et donne-la à Thésée. Dis-lui de la nouer à son poignet dès qu’il entrera dans le labyrinthe. Une fois qu’il aura tué le Minotaure, il n’aura plus qu’à suivre le fil pour trouver la sortie.”

Quand Thésée entra dans le labyrinthe, il trouva l’animal endormi, l'exécuta et pu trouver la sortie sans difficulté en prenant avec lui, tous les malheureux prisonniers. Ariane s’enfuit avec Thésée en direction d’Athènes afin de vivre son amour et d’échapper à la colère de son père. Fou de rage, ce dernier arrêta Dédale pour trahison. Pour punir la déloyauté de Dédale, il fut enfermé dans le labyrinthe avec son fils, Icare. Mais, sans fil au poignet, ils n’avaient aucune chance de trouver une issue.

Des jours passèrent sans que Dédale ni Icare ne puissent trouver la sortie. Le piège de l’architecte était trop ingénieux. Dans l’espoir que les Dieux soient cléments avec eux, Dédale leva les yeux au ciel quelques instants quand... une idée lumineuse...

L’envol de Dédale et d’Icare

Icare

Icare disparu malgré les avertissements de son père.

©iStock - c-vino

Dédale : “Mon fils, de toute évidence, nous ne pouvons pas nous échapper par la terre. Mais par les airs, tout est possible ! Comme ces oiseaux, nous allons voler et fuir cet endroit.”

Icare : “Mais, comment allons-nous faire ?”

Dédale : “J’ai avec moi, de la cire. Il nous suffit de trouver des plumes d’oiseaux tombées au sol pour réaliser des ailes !”

Lorsqu’ils trouvèrent toutes les plumes, ils confectionnèrent de solides ailes. Icare était en admiration devant son père. Avant de prendre leur élan, Dédale donna des conseils de sécurité.

Dédale : “Icare, il faut que tu suives mes indications si tu veux que notre évasion se passe bien. Quand nous serons dans les airs, ne vole pas trop près du Soleil ou sa chaleur fera fondre la cire et brûlera tes ailes. Aussi, ne t’approche pas trop des vagues de l’océan sinon tu risquerais de te faire engloutir dans les profondeurs des eaux.”

Rapidement, ils décollèrent du sol et volèrent si haut que le labyrinthe devint minuscule. Dans le ciel, un tourbillon de couleurs et de paysages accompagnaient les deux hommes durant leur traversée. Icare, excité par le spectacle, ne put s'empêcher d'enfreindre les règles de son père et vola encore plus haut. Il était dangereusement proche du Soleil.

Icare : “Merci père, grâce à toi, je vis un rêve !”

Dédale : “Icare, revient près de moi s’il te plait ! Tu es trop haut ! Le soleil va te brûler….”

Malheureusement, Icare était trop haut pour entendre les suppliques de son père. La cire se mit à fondre et les plumes tombèrent une à une. D’un coup, Icare tomba dans la mer à toute vitesse et les eaux engloutirent son corps. Fou de chagrin, Dédale alla repêcher Icare, mais il était trop tard.

L’envie de liberté d’Icare avait eu raison de lui et le soleil l’avait puni pour ne pas avoir écouté son père. En l’honneur du fils de Dédale, la mer prit le nom de Mer Icarienne.

    

Bon Plan

Afin de tester l’imagination et l’ingéniosité de vos enfants, proposez-leur d’imaginer une autre méthode que celle de Dédale et d’Icare pour s’échapper du labyrinthe.

Ecrit par

Sophie Bourguignon

  • En savoir plus ?
  • Jouer |
  • Histoires à raconter

Demandez-leur de dessiner leur scène préférée du mythe d’Icare.

Demandez-leur de vous expliquer la morale de l’histoire ou ce qu’ils en ont compris.