loup

Un loup qui aura le choix entre captivité et liberté

©Adobe Stock - giorgiape

Vivre riche mais attaché ou libre mais pauvre ? Jean de la Fontaine s’est intéressé à ce dilemme et livre à vos petits lecteurs une bien belle morale.

Le Loup et le Chien : la fable intégrale

Un Loup n'avait que les os et la peau ;
Tant les Chiens faisaient bonne garde.
Ce Loup rencontre un Dogue aussi puissant que beau,
Gras, poli, qui s'était fourvoyé par mégarde.
L'attaquer, le mettre en quartiers,
Sire Loup l'eût fait volontiers.
Mais il fallait livrer bataille
Et le mâtin était de taille
À se défendre hardiment.
Le Loup donc l'aborde humblement,
Entre en propos, et lui fait compliment
Sur son embonpoint, qu'il admire.
Il ne tiendra qu'à vous, beau sire,
D'être aussi gras que moi, lui repartit le Chien.
Quittez les bois, vous ferez bien :
Vos pareils y sont misérables,
Cancres, haires, et pauvres diables,
Dont la condition est de mourir de faim.
Car quoi ? Rien d'assuré, point de franche lippée.
Tout à la pointe de l'épée.
Suivez-moi, vous aurez un bien meilleur destin.
Le Loup reprit : Que me faudra-t-il faire ?
Presque rien, dit le Chien : donner la chasse aux gens
Portants bâtons, et mendiants.
Flatter ceux du logis, à son maître complaire
Moyennant quoi votre salaire
Sera force reliefs de toutes les façons
Os de poulets, os de pigeons,
Sans parler de maintes caresses.
Le loup, déjà, se forge une félicité
Qui le fait pleurer de tendresse.
Chemin faisant il vit le col du Chien, pelé :
Qu'est-ce là ? lui dit-il. Rien. Quoi ? rien ? Peu de choses.
Mais encore ? Le collier dont je suis attaché
De ce que vous voyez est peut-être la cause.
Attaché ? dit le Loup : vous ne courez donc pas
Où vous voulez ? Pas toujours, mais qu'importe ?
Il importe si bien, que de tous vos repas
Je ne veux en aucune sorte,
Et ne voudrais pas même à ce prix un trésor.
Cela dit, maître Loup s'enfuit, et court encore.

La liberté ou le confort

chien

Le chien était bien nourri, mais n'était pas libre de ses mouvements

©Adobe Stock - martincp

Dans cette fable, Jean de la Fontaine raconte l’histoire d’un loup affamé qui rencontre un chien bien portant. Celui-ci lui demande alors comment il a fait pour trouver de la nourriture. Le chien lui explique qu’il a trouvé un maître aimant qui le nourrit et lui offre un toit. Soudain, le loup remarque une trace sur son coup. C’est à ce moment que le chien lui répond que pour avoir toutes ces choses, il doit être attaché. Le loup ne voulant pas de cette vie, s’enfuit très vite.

Ce que Jean de la Fontaine souhaite faire comprendre à vos petits lecteurs. C’est que la liberté est plus importante que tout le reste. Certes le chien à tout ce qu’il veut, mais il est attaché tandis que le loup, malgré sa faim, est libre de ses faits et gestes.

Vrai ou faux

Lisez à voix haute ces trois affirmations et tentez en famille de déceler le vrai du faux !

1. Le loup est un animal solitaire

2. Le chien fait partie de la famille des canidés

3. Le loup est un carnassier

4. Le chien miaule pour se faire comprendre

Réponses : 1. Faux, le loup vit en meute 2. Vrai, c’est un mammifère carnivore issu de la famille du loup autrement nommé le « canis lupus ». 3. Vrai, mais il chasse bien plus souvent de petits gibiers que de gros gibiers. 4. Faux, il aboie.

Coloriage du loup

Loups à colorier

Coloriage d'une louve et de son petit

©Adobe Stock - ya_mayka

Imprimez ce coloriage en plusieurs exemplaires et proposez à vos petits artistes en herbe de les colorier. Ils peuvent respecter les couleurs du pelage du loup ou utiliser des nuances plus étonnantes pour un dessin fantaisiste. Vous pouvez également leur proposer de découper ce dessin pour réaliser un collage sur une autre feuille ou pour les plus habiles d’entre eux, de recopier tout autour la fable de Jean de la Fontaine. Laissez leur imagination s’exprimer, vous serez sans doute surpris !

    

Bon plan

Prolonger cette activité en étudiant d’autres fables de Jean de la Fontaine telles que La Colombe et la Fourmi, Le Lion et le Rat ou encore Le Renard et la Cigogne.

Ecrit par

Dominique Lemoine

  • En savoir plus ?
  • Jouer |
  • Histoires à raconter

Pour les amuser, lancez un concours de la meilleure imitation du cri du loup.

S’ils ont apprécié cette histoire, proposez-leur de la réécrire sur un petit cahier et ainsi de constituer un répertoire de leurs fables préférées.