Château

Découvrez en famille, l'histoire de la belle et la bête

©Adobe Stock - ColobusYet

Il faut parfois aller au-delà des apparences. Belle l’a bien compris en faisant la rencontre de la Bête. Lisez en famille cette fabuleuse histoire d’amour, écrite par Gabrielle-Suzanne de Villeneuve.

Rendez la lecture plus amusante en créant un diaporama papier, composé des différentes scènes de l’histoire. Sur différentes feuilles, représentez la scène où le marchand cueille la rose, celle de la rencontre entre la Belle et la Bête et celle de la transformation de la Bête en prince et dévoilez ces dessins au fil de l’histoire.

Elle s’appelait Belle

Un marchand riche, ses trois garçons et ses trois filles menaient une vie heureuse. Ses filles étaient très belles, mais l’une d’entre elles beaucoup plus que les autres, à tel point que lorsqu’elle était petite tout le monde l’appelait « la belle enfant ». En plus de sa beauté, elle était intelligente et très gentille, contrairement à ses soeurs qui étaient orgueilleuses et hautaines. Expliquez ce que signifient les mots « orgueilleuses » et « hautaines ». Alors que Belle lisait et jouait du clavecin, les soeurs aînées passaient leur temps à se moquer des autres filles de marchands.

Le marchand et la rose

Rose

En cueillant, une rose, le marchand a énervé la Bête

©iStock - fotostorm

Un jour, le marchand perdit toute sa fortune. Il ne lui resta rien, mise à part une petite maison de campagne dans laquelle ils allèrent se réfugier. Un an plus tard, par chance, il reçut une lettre, lui informant que le bateau qui contenait sa marchandise était arrivé. Il pensa qu’une fois cette marchandise vendue, il gagnerait assez d’argent pour quitter la campagne et retourner s’installer en ville. Heureux et avant de partir rejoindre ses clients au port, il proposa à ses filles de leur offrir un cadeau qu’il ramènerait de son voyage. Quel cadeau vos petits lecteurs auraient-ils demandé ?

Les deux soeurs aînées, sans scrupule, multiplièrent les demandes. Belle, en revanche, n’en fit qu’une. Elle lui demanda de lui ramener une rose. Le marchand partit, mais lorsqu’il arriva au port, au lieu de recevoir de l’argent, ses clients lui firent un procès. Il rentra chez lui, triste et désespéré. Sur le chemin du retour, il faisait si sombre que le marchand se perdit. Et pour ne rien arranger, il se mit à pleuvoir. Par chance, il trouva un château dans lequel il entra. Personne ne semblait y vivre, et il décida de s'y reposer avant de repartir le lendemain matin. En quittant les lieux, il cueillit une magnifique rose sur l’un des buissons du château, afin de la ramener à Belle. Mais soudain, une monstrueuse créature surgit de nulle part et lui dit :

La Bête : Je vous ai sauvé la vie en vous accueillant dans mon château et vous, vous me volez une rose. Quelle ingratitude ! Vous allez devoir mourir pour réparer votre faute !

Le marchand : Pardonnez-moi, je voulais simplement l’offrir à l’une de mes filles.

La Bête : Je vous laisse la vie sauve, mais seulement si vous me présentez l’une de vos filles.

Le marchand ne souhaitant pas céder à cette demande, rentra chez lui dire un dernier au revoir à ses filles. Une fois auprès de ses enfants, il ne pu s'empêcher de pleurer et leur raconta toute l’histoire. Belle, se sentant coupable décida de prendre sa place.

Une Bête pas si méchante

Bibliothèque

La Bête avait construit une très grande bibliothèque pour Belle

©Adobe Stock - daliu

Le lendemain, Belle et son père se rendirent au château de la Bête. Celle-ci les accueillit et contraignit le père à repartir. La jeune fille, s’assit dans un coin et se mit à pleurer. Puis, elle se ressaisit et visita le château. Elle le trouvait très beau. Une porte sur laquelle était inscrit « appartement de la Belle » attira son attention. Elle l’ouvrit et fut émerveillée par la grande bibliothèque et le clavecin qui y étaient disposés. Elle se dit alors que la Bête n’était peut-être pas si méchante qu’elle en avait l’air. Lors du repas, après avoir longuement discuté, la Bête la demanda en mariage. Belle refusa. Elle voulait revoir son père. Pour gagner son affection, la Bête l’autorisa à aller lui rendre visite pendant huit jours, pas un de plus. Autrement, elle mourrait de chagrin. Belle revit avec joie son père. Mais ses sœurs, jalouses, lui tendirent un piège pour qu’elle reste plus longtemps afin d’énerver la Bête contre elle.

Réfléchissez en famille au piège réalisé par les deux grandes sœurs. Belle, le neuvième jour, qui s'inquiétait pour la Bête, retourna la voir et, la voyant au sol, lui déclara son amour. Un feu d’artifice surgit et la Bête se transforma en un très beau prince. Une fée lui avait jeté un sort qui le privait de sa beauté. La même fée revint, félicita Belle pour la pureté de son amour et punit les deux sœurs pour leur méchanceté en les transformant en statues. Ensuite, elle transporta Belle, son père et ses frères au royaume du prince. Belle devint reine et vécut une vie paisible et heureuse.

    

Bon plan

Créez en famille le royaume du prince. À l’aide de rouleaux de papier toilettes, de bâtonnets et d’un peu de colle, créez des maisons, des arbres, un château...

Ecrit par

Dominique Lemoine

  • En savoir plus ?
  • Jouer |
  • Histoires à raconter

Demandez-leur à quoi ressemble la Bête puis, proposez-leur de la dessiner.

Proposez-leur de prendre part à la lecture. Par exemple, ils peuvent lire le début et une partie du dialogue.