poisson-licorne

Parce qu'il nage très vite, le poisson-licorne échappe le plus souvent aux gros prédateurs

©Shutterstock

La mer regorge d’espèces animales surprenantes, dont certaines n’ont jamais été observées tant les mers demeurent inexplorées. Surprenez vos explorateurs des fonds marins avec l'histoire du poisson-licorne.

Le poisson-licorne, aussi appelé nason ou naso, possède une caractéristique très surprenante : une corne au milieu du front. Exactement comme la licorne. Mais attention, les nasons ne sont pas toujours faciles à reconnaître puisque seuls les mâles ont cette bosse vraiment développée. Celle des femelles est plus petite voire inexistante. Vos enfants sont intrigués ? Direction l’océan Indien et le Pacifique pour en savoir plus.

Nasons sous l’océan

jeune poisson-licorne

Chez ce jeune poisson-licorne, la bosse est déjà très développée

©Shutterstock

Ne vous fiez pas à son museau pointu et à sa petite bouche garnie de 60 à 80 dents, ses mâchoires sont très coupantes. Comme celles du poisson-diodon. Gare à celui ou celle qui s'en approche. En effet, le nason possède une ou deux épines coupantes, près de la queue, venimeuses chez certains spécimens. Et si un gros poisson ou un requin venait s'y frotter, sachez que le naso a une armure secrète : ses écailles lisses lui permettent de glisser très rapidement dans l’eau et donc de s'enfuir plus facilement. Cette vitesse pourrait être un atout pour attraper d'éventuelles proies, mais non, l'animal est pacifique lorsque vient l'heure du repas. Il se nourrit uniquement de zooplancton et d’algues.

Bande de nasons

Naso poisson

Avant de se faire nettoyer par des crevettes ou petits poissons, certains nasons palissent pour mettre en avant leurs parasites

©Shutterstock

Les espèces de nasons demeurent assez variées. Si la taille moyenne est de 50 cm, la plus grande, la Licorne à bords blancs (Naso annulatus) peut mesurer près d’un mètre (de la queue au bout de la corne). La plus petite, la Petite licorne (Naso minor) se limite à 30 cm. Mais c’est surtout du côté des couleurs que les espèces varient du tout au tout. Il y en a même une qui change presque instantanément de couleur en fonction de l’environnement ou des dangers, histoire de se camoufler. Pratique ! Il a même été observé qu'au moment où un nason rejoint une station de nettoyage (là où certaines espèces, comme des crevettes ou des petits poissons, mangent les parasites des autres), ce dernier vire au blanc afin de mettre en évidence ce dont il souhaite se débarrasser. Pas bête.

Coloriage à compléter

Imprimez ce dessin et donnez-le à vos enfants. Vous pourrez déjà vous amuser à dessiner la corne de votre choix à nos deux nasons, avant de colorier les poissons et le décor.

coloriage poisson licorne

À vous de terminer le dessin de nos deux poissons en imaginant la forme de leur corne

©Funtribe / Shutterstock

    

Bon plan

Inutile d’aller plonger pour voir de près des poissons-licornes, leur aspect amusant en font souvent des stars des aquariums. On en trouve par exemple à Paris à l’Aquarium tropical du Palais de la Porte Dorée.

Ecrit par

Fun Tribe

  • En savoir plus ?
  • Comprendre |
  • Animaux |
  • Coloriage |
  • Créer

C’est le moment de faire jouer leur imagination. Inventez chacun votre tour une histoire légendaire qui expliquerait la création de cette espèce entre poisson et licorne.

Demandez-leur s’ils connaissent d’autres animaux marins avec une corne puis regardez avec eux dans un dictionnaire. Il y a bien sûr le narval, l’espadon et un poisson encore plus drôle que notre poisson-licorne, le poisson-vache.