Eclair ciel violet

Les éclairs peuvent être très impressionnants

©Shutterstock

Couchers de soleil, arc-en-ciel, étoiles… Vos jeunes explorateurs aiment contempler le ciel et admirer ses couleurs. Mais ce soir, il est bien sombre à cause de l’orage qui gronde. Vos enfants se demandent pourquoi ? Répondez-leur en un éclair.

La foudre est ce phénomène que l’on observe parfois quand le ciel est en colère et fait beaucoup de bruit. Elle donne lieu au tonnerre (le gros bruit qui résonne et donne envie de rester caché sous sa couette) qui arrive peu après les éclairs, ces flashs chargés d’électricité.

Les nuages annonciateur d'éclairs : Cumulonimbus ?

ciel nuage cumulonimbus

Après une très chaude journée, le temps peut souvent tourner à l'orage !

©Shutterstock

L’ensemble de l'air qui entoure notre planète est fait d'un mélange d'air chaud et d'air froid. Naturellement, l'air proche du sol chauffe et devient plus léger que l'air froid, il se déplace alors vers le haut, prenant la place de l'air froid en altitude qui, lui, descend. Mais si le soleil chauffe vraiment fort le sol, cette réaction se fait beaucoup trop rapidement et emporte de l'humidité avec l'échange d'air. C'est alors un air chaud et empli de vapeur d'eau qui monte dans le ciel (jusqu'à 10 km au-dessus du sol). Le problème arrive alors : c'est la naissance du gros nuage tout noir annonciateur d'orages, appelé cumulonimbus…

On gèle !

Peu importe la température que l’on ressent, à 10 kilomètres au-dessus de nos têtes, même les pingouins auraient froid, il fait près de -50°C. L'humidité sous forme de vapeur monte donc jusqu'à atteindre un environnement de plus en plus glacial et avec ce refroidissement, la vapeur d'eau se transforme en gouttelettes de pluie puis en petits cristaux glacés. C'est ainsi que se forment ces gigantesques nuages noirs que l’on aperçoit parfois au dessus de nos têtes ! Ces cumulonimbus ont un sommet très aplati.

On chauffe !

À ce point du processus, le nuage se trouve dans une situation particulière, l'air est très froid en haut alors que l'espace le plus proche du sol est chaud. Le pauvre petit nuage va donc tout faire pour essayer de rétablir un équilibre de température, mais ce n'est pas facile. De gros courants d'air allant du haut vers le bas se forment alors, propulsant de l'air froid vers le bas du nuage et de l'air chaud vers le haut. Les cristaux de glace fondent et se transforment en eau, gonflant alors le nuage sans pour autant qu’il régule la température.Toute cette agitation interne (comme dans une machine à laver) provoque des frottements entre les éléments qui le composent, générant de plus en plus d’électricité. Le nuage devient peu à peu comme une pile géante !

Zap !

schéma eclair

Les électricités positives et négatives s'attirent : un éclair se forme entre les deux points

©Shutterstock

Comme si ça ne suffisait pas, la Terre contient elle aussi de l’électricité et les particules du nuage sont attirées par celles-ci ! À force, la situation n'est plus tenable et toutes les conditions pour un bel éclair sont remplies. Avant que vous ne puissiez l'apercevoir, l’éclair commence à l'intérieur même du nuage, mais lorsque les particules électriques au sol attirent trop celles du nuage, c'est là que le spectacle commence et que les éclairs apparaissent entre le nuage et le sol ! Ils partent le plus souvent du nuage pour toucher le sol, mais l’inverse arrive parfois. Dans tous les cas, c’est 300 millions de volts (soit 30 millions de fois plus puissant qu’une lampe de poche) qui s’abattent… mieux vaut ne pas être en dessous !

Vrai ou Faux sur les éclairs à faire en famille

Testez vos connaissances ensemble en interrogeant chacun des membres de votre tribu.

1. L’éclair ayant duré le plus longtemps a été enregistré en France : 7,74 secondes
2. Un éclair peut être vert.
3. Le dieu grec Zeus est souvent représenté avec un éclair.

Réponses : 1. Vrai. 2. Faux, ils peuvent être rouges voire jaunes, mais jamais verts. 3. Vrai.

    

Bon plan

Pour connaître la distance d’un orage, il suffit de compter le nombre de secondes entre le moment où l’on voit un éclair et le moment où l’on entend le tonnerre. On divise le nombre par 3 et on obtient la distance en kilomètres.

Ecrit par

Fun Tribe

  • En savoir plus ?
  • Comprendre |
  • Sciences

N’hésitez pas à imprimer les photos pour les plus jeunes afin qu’ils puissent mieux visualiser vos explications.

Rappelez-leur ce qu’il faut faire en cas d’orage : ne pas se mettre à l’abri sous un arbre isolé, ne pas se mettre en position élevée, ne surtout pas ouvrir de parapluie, ne pas courir, ne pas se coller à une paroi où l’eau ruisselle et ne rien toucher de métallique.