Comme un poisson dans l'eau... Enfin presque !

Comme un poisson dans l'eau... Enfin presque !

©Adobe Stock - Richard Carey

Qui n’a jamais eu envie de savoir respirer sous l’eau pour nager le plus longtemps possible ? C’est là que les poissons font des jaloux, parce que ce super pouvoir, ils l’ont ! Mais comment est-ce possible ? Voici l’explication à donner à vos enfants.

Parents, enfants, animaux... Nous avons tous besoin d’oxygène pour vivre. Ce gaz qui n’a ni couleur, ni odeur, permet au corps, en particulier au cœur et au cerveau, de fonctionner normalement. Notre différence avec les poissons ? Lorsque nous inspirons, nos poumons filtrent uniquement l’oxygène présent dans l’air. De leur côté, qu’ils vivent dans la mer, un lac ou un aquarium, les poissons font l’inverse : ils respirent sous l’eau mais en sont incapable à l'extérieur.

Pourquoi cette différence ?

Parce que ces petits nageurs n’ont pas de poumons mais des branchies. Ces membranes situées au niveau de leur cou filtrent l’oxygène dissous dans l’eau (salée et douce) et le transmettent directement au sang, qui alimente ensuite le reste du corps. Même s’ils n’inspirent pas d’air comme nous, on dit que les poissons "respirent".

Coloriage à imprimer

Voici un petit plongeur qui rend visite aux poissons sous l’eau. Imprimez ce dessin puis donnez-le à colorier à vos enfants.

Coloriez ce petit plongeur avec vos enfants

Coloriez ce petit plongeur avec vos enfants

©Adobe Stock - passengerz

Mais comment fait-il rester longtemps sous l’eau ? C’est grâce aux bouteilles d’oxygène qu’il porte sur le dos et qui lui permettent de respirer. Mais les poissons, eux, n’en ont pas besoin !

    

Bon plan

Pour les aider à comprendre le fonctionnement des branchies, profitez d'égoutter des pâtes ou du riz dans une passoire. Celle-ci imite les branchies : elle laisse passer l’eau, mais retient l’important (les pâtes ou le riz tiennent le rôle de l'oxygène).

Ecrit par

Ségolène Poirier

  • En savoir plus ?
  • Comprendre |
  • Animaux |
  • Coloriage |
  • Créer

Proposez aux plus jeunes de lister les différences entre les poissons et les êtres humains, autres que les branchies (bras et nageoires, écailles et poils, etc.).

Demandez aux plus grands de dessiner un poisson et de tracer les branchies. À vous de les corriger s’ils se trompent sur la forme ou l’emplacement.