À l'école, chacun est libre de s'exprimer en respectant la parole des autres.

À l'école, chacun est libre de s'exprimer en respectant la parole des autres.

©iStock - LumiNola

Comment expliquer aux enfants les droits qu’ils acquièrent dès leur naissance ?

Les Droits de l’Homme expliqués simplement

Expliquer les Droits de l’Homme en mettant en lien les droits que vos enfants vivent au quotidien peut les aider à les comprendre : par exemple, il doit demander la permission à son instituteur en levant la main avant d’obtenir le droit de s’exprimer à haute voix. En tant qu’adulte, vous avez le droit de voter pour un président de la République puisque notre pays est une démocratie.

Chaque habitant de la Terre est en droit d’attendre des choses en fonction des promesses et autorisations formulées par une personne, un groupe, un pays. Présentez les Droits de l’Homme à votre enfant comme une “carapace invisible“, ils ont pour objectif de protéger et d’aider l’Être humain dans sa vie. Chacun doit être considéré de la même façon, quelle que soit sa couleur de peau, le poste qu’il occupe, son apparence physique ou ses moyens...

Les Droits de l’Homme sont comme la planète, personne n’a le droit de les abîmer. Expliquez à votre petit curieux que, dès sa naissance, ils lui sont acquis, il ne peut jamais les perdre. Parfois, il arrive qu’ils soient “suspendus“ si un individu n’a pas suivi une loi, par exemple. Il peut être alors privé de liberté un certain temps.

La tolérance est le fait d'accepter que les autres soient différents

La tolérance est le fait d'accepter que les autres soient différents

©iStock - kali9

Les valeurs des Droits de l’Homme 

La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen, rédigée en 1948, repose sur des valeurs à partir desquelles les habitants du monde doivent pouvoir cohabiter. Voici quelques exemples :

  • La liberté permet à chaque femme et homme d’agir sans être contraint par d’autres : choisir de voter différemment de son ami.
  • Le respect de l’autre se définit dans le fait d’accepter chaque personne dans sa différence et dans sa façon d’être sans jugement.
  • La non-discrimination signifie que nous ne devons pas agir différemment avec certaines personnes car ils ne sont pas comme nous : ne pas discriminer une personne en fauteuil roulant, par exemple.
  • La tolérance est le fait d’accepter que les autres soient différents : accepter qu’une jeune fille ait les cheveux vert, par exemple.
  • La justice est une valeur qui reconnaît que les êtres humains méritent d’être traités équitablement : les hommes peuvent voter, les femmes aussi.
  • La responsabilité est l’obligation faite à une personne d’assumer la façon dont elle agit : reconnaître d’avoir fait une erreur, et essayer de la réparer. 

Les Droits de l’Homme sont universels, c’est-à-dire qu’ils s’appliquent à tous les habitants de la planète. Mais attention, ils ne sont pas “uniformes“. Cela signifie que chaque pays, groupe ou institution (comme l’école) est libre d’adapter des règles appropriées à des situations particulières. Par exemple, pour les enfants français l’école est obligatoire à partir de 3 ans, en Allemagne, elle l’est à partir de 6 ans et en Irlande, 4 ans. Il existe même un texte de règles définies pour protéger les enfants, il s’appelle la Convention relative aux droits de l’enfant.

Ecrit par

Alexandra Arquey

  • En savoir plus ?
  • Comprendre

Créez avec eux une liste de droits qu’ils ont au sein de votre famille et affichez-la, ils en seront fiers !

Manipulez des images en leur montrant des différences entre les humains tout en leur expliquant que leurs droits sont uniques.