Les abeilles, de petit insectes pollinisateurs, utiles au maintien de la biodiversité.

Les abeilles, de petit insectes pollinisateurs, utiles au maintien de la biodiversité.

©iStock - JUN2

Bzzz… en ville comme à la campagne, la nature s’éveille avec le printemps ! Montrez à vos petits curieux les insectes qui gravitent autour de vous et commencez à leur expliquer la biodiversité. Quoi de mieux qu’un coloriage d’abeille pour amorcer cette discussion ?

Une petite abeille gourmande

Une petite abeille qui récolte le nectar des fleurs

Une petite abeille qui récolte le nectar des fleurs

©iStock - stockakia

Savez-vous faire la différence entre une abeille, une guêpe ou un bourdon ? Ils portent tous les quatre des couleurs similaires et ont une apparence proche, même si leur taille et leur forme les différencie. Normal, ils sont cousins ! Pour que vos petits artistes puissent donner des couleurs au coloriage de cette petite abeille, guidez-les avec ces quelques informations :

- Les couleurs de l’abeille sont moins vives que celles de ses cousins, elle n’est pas jaune vive et noire comme la guêpe et le frelon, elle revêt une robe rayée plus discrète proche du jaune-marron très clair et marron foncé voire noir.

- Une abeille possède un petit corps velu. Lorsque vous en aurez l’occasion, observez-les en plein travail, ce sont de véritables ouvrières !

- Cet insecte pollinisateur est plus petit que le bourdon, entièrement poilu. L’abeille est presque aussi grosse que la guêpe dont l’abdomen est jaune vif et noir, plus long que le sien.  

Elle œuvre en groupe avec les autres butineuses qui forment l’essaim, bâti autour de leur reine. C’est le seul insecte pollinisateur qui fabrique du miel en butinant les fleurs et en récoltant leur précieux nectar. L’abeille le ramène ensuite à sa ruche, le transmet à ses congénères qui le stockent dans les alvéoles de leur ruche pour qu’il se transforme en miel. Vos enfants sont-ils parés pour le coloriage de cet insecte ? 

Après le goûter, vous pouvez proposer à vos enfants une activité pour réaliser des insectes en pâte à modeler. 

Pourquoi l’abeille est-elle un insecte indispensable ?

Si vous apercevez des abeilles voler autour de vous, sachez que ce sont des insectes non agressifs. Elles peuvent néanmoins piquer si elles se sentent en danger ou si une main ou un pied se posent sur l'une d'elles par accident. En plus de produire du miel, les abeilles ont un autre rôle, majeur dans la biodiversité : elles pollinisent les fleurs et leur permettent de se reproduire. Butinant de l’une à l’autre, elles apportent avec elles du pollen, petits grains microscopiques libérés par les fleurs. Déposé par les abeilles au cœur d’une autre fleur nommé le pistil, le pollen lui permet de produire des graines et de renouveler son espèce. Ce phénomène est très important pour assurer une diversité de végétaux.

D’autres insectes jouent aussi ce rôle de pollinisateur comme les frelons. Sans ces insectes pollinisateurs, pas de reproduction de végétaux. C’est pour cette raison qu’il est essentiel de leur consacrer des zones protégées non polluées par les pesticides, dévastateurs pour les petites pattes de notre biodiversité et de leur fabriquer des hôtels à insectes.

Le rôle des insectes dans la biodiversité

La grande sauterelle verte est un insecte qui vit dans les hautes herbes des prairies.

La grande sauterelle verte est un insecte qui vit dans les hautes herbes des prairies.

©iStock - Besjunior

Les insectes ne peuvent pas être mis de côté dans le rôle qu’ils jouent dans la biodiversité. Ils sont incroyablement plus nombreux que les autres animaux présents dans le monde. Les insectes se situent à la base de notre biodiversité : ils servent de repas à une multitude d’animaux et se mangent même entre eux pour se nourrir.

Par exemple, les grenouilles capturent les criquets pour leurs repas et les oiseaux se nourrissent d'éphémères. Expliquez également à vos enfants que les araignées ne méritent pas leur réputation, ce sont des insectes qui assurent leur tranquillité pendant les nuits d’été et se délectent de moustiques. Les fourmis, elles, raffolent des pucerons qui infestent les plantes. Les insectes grignotent aussi les végétaux, les déchets naturels, le bois mort… Grâce à eux, la décomposition s’accélère et la nature est nettoyée. La biodiversité peut suivre son cours paisiblement !

    

Bon plan

Avez-vous du miel dans votre placard ? Observez-le. Quelle est sa couleur, plutôt claire, plutôt foncée ? Est-il cristallisé ou liquide ? En fonction de sa nature, sa couleur et son goût diffèrent. Le miel d’acacia est clair, celui de tournesol et de lavande également et sont doux en goût. Les miels de romarin, de châtaignier et de sapin sont bruns aux goûts prononcés. Il arrive que le miel cristallise, c’est un phénomène naturel qui ne le détériore pas, pour le liquéfier, faites-le simplement fondre au bain-marie.

Ecrit par

Alexandra Arquey

  • En savoir plus ?
  • Créer |
  • Coloriage |
  • Sciences

Séance imitation : comment saute la sauterelle ? Quel est le cri du grillon ? Comment la fourmi porte-t-elle ses proies ?

Expliquez-leur que, aussi petits soient-ils, certains insectes comme des criquets et des papillons migrent, comme les grues ou les cigognes. Étonnant, non ?

Les autres articles du dossier