chasse au trésor

De quoi faire réfléchir vos enfants tout en les amusant !

©Bel

Elle ne dure que très peu de temps, arrive quelques heures avant le dîner et ravit les papilles des gourmands. Vos enfants ont deviné ? Il s’agit bien de la pause goûter ! Et si pour changer, vous organisiez une chasse au trésor durant celle-ci ?

La préparation

Choisir un lieu

Une bonne chasse au trésor nécessite beaucoup d'espace. Alors, mieux vaut choisir le jardin comme terrain de jeu. Toutefois, si vous n’avez pas de jardin, ou s’il pleut, pas de panique ! Vous pouvez également organiser cette activité chez vous en utilisant plusieurs pièces. Pour que vos enfants visualisent bien les limites du terrain, accrochez des rubans sur les portes des salles où a lieu la chasse. Si elle se déroule en extérieur, attachez les rubans aux arbres situés tout autour de la zone de jeu ou placez des balises en plantant divers piquets.

Cacher le goûter

Et si vous organisiez cette chasse au début de la pause quatre-heures pour ouvrir l’appétit de vos petits gourmands en utilisant le goûter comme trésor ? Pour cela rien de plus simple. Dans plusieurs petites boîtes hermétiques, placez les ingrédients du goûter comme par exemple : quelques biscuits et bouteilles d'eau, plusieurs portions de fromage Mini Babybel® (astucieux, ils tiennent jusqu'à 8h hors du réfrigérateur, comme les fromages Kiri® et La Vache qui rit®) et divers fruits tels que des pommes, des bananes et des kiwis, et placez vos petites boîtes dans un sac à dos par exemple. Votre trésor est prêt ! Il ne vous reste plus qu’à le cacher pendant que vos enfants ont le dos tourné. Que ce soit à la maison ou dans votre jardin, votre trésor devra être le plus loin possible du point de départ de la chasse. Faites donc en sorte de le cacher à l’autre bout du terrain de jeu.

Créer la carte

carte trésor

Dessiner une croix sur la carte afin de représenter le trésor

©Adobe Stock - Yuliya Nazaryan

La dernière étape pour préparer une chasse au trésor est la réalisation de la carte. Dans un premier temps, sur une ou plusieurs feuilles A4, dessinez l’environnement du jeu, autrement dit votre jardin ou les pièces de votre maison. Si vous ne pouvez pas les reproduire à l’identique, vous pouvez dessiner des points de repère comme un arbre, un objet ou des éléments extérieurs tels que la maison des voisins, ou un couloir. N’oubliez pas non plus de mettre des numéros qui représenteront chaque étape auxquelles seront associées des énigmes qui leur permettront de se rapprocher du trésor ! Voici quatre exemples d’énigme que vous pouvez utiliser :

1. De terre, je suis composé.

Dans le jardin, je suis installé.

Légumes, grâce à moi, vous pouvez récolter.

Qui suis-je ?

2. Mon premier est le cri de l’oiseau.

Mon second désigne « à l’intérieur de quelque chose » en anglais.

Mon tout est la pièce préférée des gourmands.

3. Mon premier est le contraire de haut.

Mon second est le contraire de rapide.

Mon troisième commence après 19h00.

Mon tout est un jouet installé dans le jardin.

4. À l’école, vous m’emmenez.

De cahiers, vous me nourrissez.

À vos épaules, je suis accroché.

Qui suis-je ?

Réponses: 1. Le potager. 2. La cuisine. 3. Une balançoire. 4. Un sac à dos.

Que la chasse commence !

trésor goûter

Les petits aventuriers à la recherche du trésor perdu !

©Adobe Stock - Alex Green

Le jour J, plongez vos enfants dans l’univers de la chasse au trésor en les impliquant dans une histoire, mais aussi en leur proposant de se déguiser en fonction du thème que vous avez choisi. Ensuite, expliquez-leur comment lire la carte et à quoi correspond chaque numéro. La chasse au goûter peut commencer ! Distribuez à chacun, sur un morceau de papier, la première énigme et laissez-les réfléchir. S’ils ne trouvent pas du premier coup, donnez-leur un indice. Une fois l’énigme résolue, le mot trouvé les mènera vers une prochaine étape et ainsi de suite jusqu’à ce qu’ils trouvent le trésor. Le goûter trouvé, partagez-le entre vos petits chasseurs qui l’auront bien mérité !   

    

Bon plan

À chaque étape de leur parcours, proposez-leur de réussir une épreuve avant d’obtenir l’énigme qui les mènera à la prochaine étape. Vous pouvez leur demander de défaire une pyramide de gobelets en moins de 30 secondes par exemple.

Ecrit par

Dominique Lemoine

  • En savoir plus ?
  • Goûter

Pour les plus jeunes, adaptez le niveau de difficulté de chaque épreuve pour qu’ils aient plus de chances de réussir.

Au lieu de leur conter une histoire, écrivez-la sur une feuille et demandez-leur de la lire à voix haute.