Voici venue la saison des fraises, miam !

Voici venue la saison des fraises, miam !

©iStock - ToddNiemann

Ça pousse ! Avec les beaux jours d’avril et le soleil moins voilé par les nuages (il est conseillé de ne pas se découvrir d’un fil), les premiers légumes et fruits de saison pointent le bout de leur nez. Quelle opportunité pour se régaler !

La reine fraise

Avril voit les fraises mûrir sous son doux soleil ! Avec leur couleur rouge, elles donnent un coup de peps aux corbeilles à fruits. Attention à ne pas les écraser, elles sont fragiles et s’abîment rapidement. Raison de plus pour les dévorer au plus vite ! Les fraises se cultivaient déjà il y a plus de 1000 ans au temps des Romains, c’est dire si ce fruit a traversé l’Histoire. Il existe un nombre impressionnant de variétés fraises, entre acidité et saveur sucrée, de couleur rouge ou parfois orangé. Des espèces sont d’ailleurs régulièrement créées. Les fraisiers ont une durée de vie d’environ trois ans, c’est une plante qui sait se multiplier et, grâce à ses tiges rampantes, donne naissance à de nouveaux pieds. La fraise des bois est championne dans l’art de s’étendre et ses tout petits fruits ont une saveur très parfumée.

Elle se cuisine dans tous ses états : nature et fraîchement croquée, en gâteaux, compotes et même en accompagnement de plats salés. Mais s’il est une recette à laquelle il est difficile de résister, c’est celle des fraises à la chantilly ! Revisitons-la avec des portions de Kiri® : coupez les fraises en deux et battez 4 portions de Kiri® avec de la crème fraîche, du sucre glace et de l’arôme de vanille. Votre chantilly est prête, nappez-en l’intérieur d’une moitié de fraise et faites adhérer l’autre moitié. Vos petits cuisiniers peuvent vous aider à réaliser cette recette, avant de s’en régaler.

Carte d’identité de la rhubarbe

La rhubarbe commence à montrer ses feuilles en avril !

La rhubarbe commence à montrer ses feuilles en avril !

©iStock - cjp

Quel étrange fruit que la rhubarbe ! Contrairement à la plupart d’entre-eux, elle n’est pas cueillie sur un arbre et ne se déguste pas crue. Seules ses tiges sont consommables car ses feuilles sont néfastes pour notre organisme. Elles sont néanmoins compostables et peuvent même être utilisées comme insecticide naturel. La rhubarbe est très résistante, elle se met en sommeil l’hiver et repousse dès le début du printemps, période à laquelle débute sa récolte. On la trouve de temps en temps sur les étals des maraîchers. C’est une plante feuillue et vivace dont la durée de vie atteint une dizaine d’années environ. Ses racines, appelées rhizomes, sont divisibles, elle est donc facile à planter et pousse rapidement.

Pour cuisiner la rhubarbe, conservez uniquement ses tiges et épluchez-les pour ôter complètement la membrane et les petits filaments en surface, puis coupez-la en petits tronçons. Elle est excellente en compote ! Faites macérer l’équivalent d’un kilo de rhubarbe dans 100 grammes de sucre durant 1h30 environ. Faites cuire à feu doux en remuant régulièrement jusqu’à ce que sa consistance prenne l’apparence d’une compote. Vous pouvez aussi y associer des pommes pour adoucir votre recette, parfaite pour le goûter !

Focus sur la fève

C’est la pleine saison pour la fève et c’est la plus grosse graine de la famille des légumineuses. Cette catégorie regroupe les légumes poussant à l'intérieur d’une gousse. On parle d’ailleurs de "fèves" au pluriel car une gousse compte plusieurs petits légumes. Les différentes espèces de lentilles, pois chiches, haricots sont issues de cette même famille. Ce sont aussi des féculents car ils sont riches en amidon. Les fèves poussent sur une plante herbacée robuste qui peut atteindre un mètre de hauteur. Elles se consomment fraîches ou sèches. Au Moyen-Âge, les fèves faisaient partie de l’alimentation de base, elles ont même eu une place à part en étant intégrées sèches aux gâteaux des rois.

Consommées fraîches à la croque au sel et encore tendre, elles sont délicieuses. Mais elles peuvent aussi être davantage cuisinées : quelques dés de jambon blanc, des lamelles d’oignon caramélisées et des fèves fraîches avec ou sans la peau qui entoure chaque graine, le tout cuit à couvert dans une sauteuse. Ajoutez une généreuse cuillère de Boursin® Ail & Fines Herbes, et le tour est joué.

    

Bon plan

Faites germer des légumineuses avec la complicité de vos jardiniers en herbes : pois chiches, lentilles, haricots secs… Dans un pot, disposez du coton puis déposez-y les légumineuses de votre choix, les petites graines germent plus rapidement. Humidifiez le coton et pensez à vaporiser les graines chaque jour pour qu’elles puissent s’épanouir correctement. Lorsque les pousses sont suffisamment hautes, coupez-les, ajoutez-les à vos salades de saison et régalez la famille !

Ecrit par

Alexandra Arquey

  • En savoir plus ?
  • Cuisiner |
  • Recettes salées |
  • Desserts - Recettes sucrées

Pour leur faire découvrir les fèves, proposer-les dans un premier temps fraîches à la croque au sel, elles sont tendres et légèrement sucrées, une bonne entrée en matière !

Proposez-leur un peu d’autonomie, n’hésitez pas et demandez-leur de réaliser seuls la chantilly au Kiri®. Verdict ?