enfant signe

La langue des signes peut s'apprendre dès le plus jeune âge

©Adobe Stock - fizkes

Aujourd’hui, près d’un tiers des personnes sourdes et malentendantes pratiquent couramment la langue des signes. Et pour communiquer, de plus en plus de personnes - sourdes ou pas - l’apprennent. Et si vous vous y mettiez en famille ?

La langue des signes (aussi appelée LSF pour Langue des Signes Française) est un moyen de communication permettant aux personnes sourdes et malentendantes de s’exprimer. Cela se traduit par la création de phrases à travers la réalisation d’une série de gestes porteurs de sens. Une pratique beaucoup plus ancienne qu’il n’y paraît.

Une langue très ancienne

tables école

L'enseignement de la langue des signes remonte à la renaissance

©iStock - blew_i

Des scientifiques affirment que la langue des signes est née bien avant la langue orale, durant la préhistoire. Mais ce n’est qu’à partir des années 1760 que la langue des signes prend de l’ampleur. L’abbé de l’Épée, après avoir rencontré deux soeurs jumelles malentendantes, décide d’enseigner aux enfants sourds et muets la langue des signes. Quelques années plus tard, l'abbé Sicard, l’un de ses disciples, ouvre une école spécialisée, perpétuant ce mouvement. Par la suite, cette pratique connaîtra des hauts et des bas. Aujourd’hui, la langue des signes est officiellement reconnue comme langue à part entière, mais reste très peu pratiquée par les entendants. Pourtant son apprentissage n’est pas plus difficile que celui d’une langue parlée.

Apprendre à signer

Il existe de multiples façons pour apprendre la langue des signes. Vous pouvez par exemple prendre en famille des cours dans des associations. Il existe aussi de nombreuses ressources en ligne. Et pourquoi ne pas l’intégrer dans la vie de votre tribu à travers le jeu ? Un bon exemple est celui du "Dites-le en langue des signes", édité par l’association Signe de Sens. Fonctionnant de la même manière que le Mille Bornes ou le Uno, c’est un jeu de cartes comprenant diverses fonctions dont "attaque", "défense", "défi" ou encore "spécial". Le but ? Accumuler dix cartes "signe". De quoi apprendre les bases de manière ludique.

Pratiquer pour ne pas oublier

enfant signe

Comment signez-vous "au revoir" ?

©iStock - Imgorthand

Tout comme l’espagnol ou encore l’anglais, il est facile d’oublier ce que l’on a appris. N’hésitez donc pas à proposer régulièrement à vos petits linguistes différents jeux impliquant la langue des signes. Par exemple, proposez-leur de réaliser un mime. Mettez-vous en binôme puis lancez la partie. L’un des joueurs du premier binôme à jouer tente pendant une minute de faire deviner à son partenaire un maximum de mots, préalablement mis dans une boîte noire, qu’il tire au fur et à mesure. Une fois le temps imparti écoulé, c’est à l’autre binôme. L’équipe qui accumule le plus de carte "mot" remporte la partie. Une façon ludique d'apprendre un nouveau moyen de s'exprimer permettant de s'ouvrir au monde et aux autres.

    

Bon plan

Tout comme l’oral, il est important d’avoir une bonne expression faciale pour donner à vos gestes le sens que vous souhaitez.

Ecrit par

Dominique Lemoine

  • En savoir plus ?
  • Comprendre

Encouragez-les à pratiquer la langue des signes au quotidien, en leur demandant comment ils signent certains mots tels que “bonjour”, “merci”..

Lors du jeu du mime, lancez-leur le défi de signer une phrase.