Chinchilla

Découvrez cinq conseils pour prendre soin d'un adorable chinchilla

©Adobe Stock - yevgeniy11

Le chinchilla fait partie des nouveaux animaux de compagnie. Il séduit chaque année de plus en plus de familles par son allure attendrissante. Voici cinq choses à savoir avant d’en accueillir un dans votre foyer.

Il est plutôt timide

Chinchilla

Il est à la fois curieux et timide

©Adobe Stock - Evdoha

Cette petite boule de poils est de nature très stressée. Alors, dès son arrivée, évitez de le prendre directement dans vos mains, mais laissez-lui plutôt du temps pour vous apprivoiser. Si vous le manipulez trop brutalement, il pourrait prendre peur et perdre ses poils voire une partie de sa queue. Un moyen de défense utile à la vie sauvage mais dangereux pour lui. Pour qu’un lien se créé entre votre nouvel ami et vos petits curieux, conseillez-leur tout d’abord de commencer par lui tendre leurs mains et au fur et à mesure proposez-leur de le prendre délicatement. Veillez à l’apprivoiser chacun à votre tour. Il n’apprécie pas non plus les endroits trop bruyants qui sont en opposition avec son caractère paisible. Placez donc sa cage dans un endroit calme et installez-lui un nid où il peut s’isoler en toute tranquillité. Une fois qu’il se sentira en sécurité son caractère sociable apparaîtra et sa nervosité naturelle diminuera.

Il vit la nuit

C’est un animal nocturne. Autrement dit, à l’heure où votre journée se termine, la sienne commence. Il se réveille en fin d’après-midi et s’endort en début de matinée. Pour éviter tout problème de cohabitation, veillez à ne pas placer sa cage dans une chambre mais plutôt dans votre salon. Cela réduira les risques de bruits pendant la nuit, susceptibles de réveiller les enfants. Toutefois, les premiers jours de son arrivée, laissez-le dormir la journée et petit à petit, il s’adaptera à votre rythme de vie.

Il suit un régime strict

Chinchilla

Le chinchilla possède un système digestif très fragile

©iStock - Tomynets

À l’instar du furet, votre petit compagnon est un herbivore strict. Ce qui signifie qu’il ne mange que des végétaux. Mais pas n’importe lesquels puisque son système digestif est très sensible. Il doit être nourri tous les jours avec un menu composé essentiellement de foin. Complétez son alimentation avec 30 grammes de granulés et des légumes séchés tels que des carottes, du brocoli, du fenouil, du céleri, mais aussi des fruits, notamment en petites quantités comme des fraises, des cerises, des framboises. Vos petits curieux peuvent aussi lui donner des pissenlits, de la salade ou encore des endives. Veillez à ne pas changer trop souvent son régime alimentaire, car cela pourrait dérégler son système digestif.

Il aime se dépenser

Une fois qu’il est réveillé, ce petit rongeur a besoin de se dégourdir les pattes. Il lui faut donc une cage assez spacieuse, de préférence avec plusieurs étages afin qu’il puisse grimper et sauter. De temps en temps, au moins une heure par jour, faites le sortir de sa cage. Cela lui permettra de se promener et de se divertir. Mais attention, il s’avère parfois espiègle et pourrait vous chaparder vos petits objets. Vous pouvez aussi disposer dans sa cage plusieurs jouets et autres branchages afin de l’encourager à faire de l’exercice et favoriser son transit intestinal.

Il a besoin d’un environnement sain

Tout comme le lapin nain et le hamster, le chinchilla a besoin d’une cage. Elle doit être située dans un environnement frais et sec, à l’abri du vent, avec une température comprise entre 15 et 20°C. Cette cage doit être proportionnelle à sa taille et comporter plusieurs étages. À l’intérieur de celle-ci, n’oubliez pas de mettre un petit bac dans lequel mettre du sable afin qu’il puisse nettoyer sa belle fourrure. Vous pouvez lui laisser une à deux heures par jour ou le laisser en permanence en veillant à bien changer le sable souillé pour un sable propre. Ses jouets et accessoires doivent être nettoyés régulièrement pour éviter tout risque d’infection, sans oublier sa litière que vous devez changer au moins une fois par semaine. Un chinchilla évoluant dans un environnement sain peut vivre entre 10 et 15 ans.

    

Bon plan

Caramel, Maya ou encore Aïko, réfléchissez en famille à un joli prénom.

Ecrit par

Dominique Lemoine

  • En savoir plus ?
  • Comprendre |
  • Animaux

C’est l’occasion de leur apprendre à être patient et calme, proposez-leur d’apprivoiser en douceur le petit animal et lui tendant gentiment la main tous les jours.

Donnez-leur des responsabilités en leur proposant de prendre soin de leur nouvel ami, notamment en leur confiant la tâche de lui donner à manger.